Actualité

Ce designer fabrique de la vaisselle avec des os humains…

Vous voulez manger de la soupe et votre grand-mère décédée vous manque ? Cet artiste a la solution ! Il se sert d’os humains pour créer des pièces de céramiques utilisables dans la vie de tous les jours. Bon appétit… Le designer américain Justin Crowe, de l’État du Nouveau-Mexique, a expliqué comment il incarnait sa propre idée de la mortalité humaine via l’art et l’artisanat. L’Américain a lancé son projet après avoir acheté en ligne les os de 200 personnes différentes. « J’ai commencé à acheter des restes humains sur Internet à des marchands d’os qui les vendent généralement aux professionnels médicaux et aux collectionneurs de bizarreries. J’ai acheté 200 os, chacun appartenant à 200 personnes différentes », a partagé M. Crowe sur le site Boredpanda.com. Justin Crowe les a ensuite transformés en cendres et a utilisé la poudre pour créer des pièces de vaisselle. « Ayant des compétences en céramique, je savais que la cendre osseuse était un ingrédient commun utilisé pour la glaçure, j’ai donc développé une recette spéciale en utilisant des ingrédients […]

Société

Culture de la mort : le médecin peut décider d’arrêter le traitement d’un patient

Lorsqu’une personne n’est plus en état d’exprimer sa volonté et qu’un arrêt de traitement est souhaitable pour éviter qu’elle se retrouve en situation d’acharnement thérapeutique*, le médecin peut, après une procédure collégiale, lui délivrer une sédation profonde et continue, jusqu’à son décès. Désormais, toute personne dont le pronostic vital est engagé à court terme peut indiquer, dans des directives anticipées, son choix sur l’arrêt des traitements destinés à le maintenir en vie. Il est également possible d’exprimer ce choix, à l’avance, alors que l’on est en bonne santé. À cet effet, le gouvernement propose deux formulaires de “directives anticipées” : l’un pour les personnes atteintes d’une grave maladie ou en fin de vie, l’autre pour les personnes qui n’ont pas de problème de santé au moment de la rédaction du document. En l’absence de ces consignes, la volonté de la personne hors d’état de s’exprimer peut être relayée par une personne de confiance. Encore faut-il que le patient ait expressément désigné par écrit cet individu (proche, famille, médecin traitant). À défaut, le médecin doit se tourner vers le praticien […]

Actualité

Enfant jetable : l’intégralité des actes IVG remboursée à 100% à partir du 1er avril 2016.

En déplacement ce matin dans un Centre du Planning familial de Paris, Marisol Touraine, la ministre de la Santé, a notamment annoncé que l’intégralité des actes autour de l’IVG (consultations, analyses, échographies, etc.) serait remboursée à 100% à partir du 1er avril 2016. A cette occasion, la ministre a dressé un 1er bilan du Programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG en France. « Un an après son lancement, la plupart des mesures ont déjà été mises en œuvre », indique le ministère dans un communiqué. Lancé le 28 septembre, un numéro national d’information, anonyme, gratuit et accessible 6 jours sur 7, rencontre une large audience avec plus de 2 000 appels par mois. Une grande campagne d’information (NDLR, Le tout payé avec nos impôts), « IVG, mon corps, mon choix, mon droit » (NDLR, en opposition avec “Son corps, sa vie, ses droits” s’agissant du bébé), a été lancée également en septembre 2015 pour rappeler aux femmes leurs droits et renforcer la notoriété des outils d’information officiels sur l’IVG. « Le nombre de visites sur le site […]

Société

Pour la Cour de cassation, l’infidélité n’est plus contraire à la morale

La haute juridiction a rejeté le pourvoi de Patrick Devedjian, qui poursuivait un journal ayant révélé une supposée liaison extraconjugale de l’élu. Pour la Cour, la diffamation n’est pas caractérisée car l’évolution des mœurs ne permet plus de considérer l’adultère comme contraire à la morale. D’abord passé inaperçu, l’arrêt rendu le 17 décembre dernier pourrait bien faire date. La haute juridiction française a en effet entériné une évolution jurisprudentielle (…) notable en jugeant que « l’infidélité conjugale » n’était plus « contraire à la représentation commune de la morale ». Tout est parti d’un contentieux opposant le député Patrick Devedjian (LR) au magazine Point de vue. Et plus précisément, d’un article évoquant une relation extraconjugale entre l’élu et Valérie Trierweiler (l’ex-compagne de François Hollande). Considérant qu’une telle information portait « une grave atteinte à son honneur et à sa considération », le parlementaire – par ailleurs marié et père de quatre enfants – avait poursuivi le magazine en diffamation. En vain. Non parce que la réalité des faits allégués aurait été établie – les juges ne s’en sont pas préoccupés –, mais […]