Actualité

Transhumanisme : les implants RFID débarquent à petits pas dans notre vie quotidienne

Pas besoin de clef pour rentrer à la maison. Un simple geste de la main suffit à ce jeune homme pour déverrouiller la porte d’entrée. Sandro Portner aime la philosophie transhumaniste qui dit que l’homme et la technologie vont converger à l’avenir. Il a implanté deux micro-puces RFID dans son corps. Les applications sont, pour le moment, limitées, mais les bases sont posées. Sandro Portner, utilisateur de puce RFID sous-cutanée : « Je ne dis pas que c’est indispensable. Mais bon, je suis un fan de technologie et c’est une invention que j’étais vraiment très curieux de tester, parce qu’elle pourrait disparaître très vite. » Ouvrir des portes, interagir avec des smartphones ou des ordinateurs… Le concept séduit une clientèle de plus en plus variée. Ces puces ont la taille d’un grain de riz et sont entourées d’un matériau bioactif qui ne gêne pas l’organisme. Pour se faire implanter, il suffit d’aller chez le tatoueur. Deady Leeman, tatoueur : « Entre 70 et 80 personnes se sont fait implanter chez nous. Les clients viennent par […]