Science

Neuralink : Elon Musk veut maintenant relier cerveau et ordinateurs

Le dirigeant de Tesla et SpaceX a lancé une nouvelle startup californienne, Neuralink, pour tenter de créer un lien direct entre cerveau et ordinateurs et y échanger des informations. Après les véhicules électriques et l’exploration spatiale, c’est la possibilité de relier notre cerveau à un système de communication informatique qui intéresse le milliardaire Elon Musk. Ce dernier a créé un nouvelle startup en Californie, Neuralink, qui se propose d’explorer la possibilité de créer un lien entre cerveau et ordinateur grâce à de petites électrodes implantées dans le cerveau qui pourraient, un jour, servir à transférer des informations et des pensées dans les deux sens. Selon le Wall Street Journal, Elon Musk serait de nouveau directement impliqué dans la nouvelle entreprise pour en suivre les évolutions et orienter les décisions stratégiques. La jeune société n’aurait pour le moment pas de projet encore bien défini mais la nécessité de créer un tel lien entre cerveau et machine est une idée qui lui trotte dans la tête depuis un moment et dont il avait déjà expliqué l’intérêt lors […]

Science

De plus en plus de personnes se revendiquent cyborgs…

LE FUTUR EST PROCHE… De plus en plus de personnes se revendiquent cyborgs… Ils sont partout mais on ne le sait pas. Ou pas encore. La science-fiction a créé une mythologie des cyborgs avec des personnages d’hommes-machines devenus cultes (Robocop, Terminator, Dark Vador…). Qu’ils aient l’apparence de Scarlett Johansson dans l’adaptation au cinéma du manga culte Ghost in the Shell ou de Ray Fisher dans le futur Justice League, les cyborgs sont partout au cinéma et désormais aussi dans la « vraie » vie. Ils se greffent des antennes, se mettent des puces sous la peau, des caméras dans le globe oculaire, utilisent des prothèses… Et se revendiquent cyborgs. Nathanael Jarrassé, chercheur au CNRS à l’Institut des systèmes intelligents et de robotique (ISIR) nous aide à tracer la limite entre fiction et réalité, s’en tenant à la définition d’origine offerte par Manfred Clynes et Nathan S. Kline. Un cyborg est un humain « amélioré » (ou réparé) par un dispositif artificiel qui lui permet de survivre à son milieu. Mais surtout, cet organisme biologique entretient une relation intime avec la […]

Actualité

Une greffe de tête réalisée chez le singe

La greffe d’une tête de singe sur le corps d’un autre a été réalisée en Chine, après quantité de greffes réussies de têtes de souris. La preuve que cette transplantation de l’extrême est prête pour être appliquée à l’humain, selon les auteurs. L’opération actuelle a été inspirée des travaux du Dr Robert White, neurochirurgien américain qui a tenté des greffes de têtes de chien et de singe dans les années 1970. © Image courtesy of Dr. White Ils l’ont fait ! Une greffe de tête de singe (vivant) sur le corps (vivant) d’un autre singe a été accomplie par le groupe du professeur XiaoPing Ren, de l’Université médicale de Harbin (Chine), spécialiste jusqu’ici de la greffe de tête… de souris. Avec succès : le singe a été maintenu en vie pendant 20 heures, le cerveau préservé ! L’opération a été réalisée en collaboration avec Sergio Canavero, professeur de neurosciences de cette même université. De quoi, selon ses auteurs, tester avec succès la méthode afin de rendre bientôt l’opération possible… pour l’homme ! Et ce… dès 2017. “C’est une […]

Science

CNRS : des synapses électroniques pour un futur cerveau artificiel

Une équipe du CNRS vient de créer une synapse électronique imitant le fonctionnement de son équivalent biologique et capable d’apprentissage. Vers les premières briques d’un cerveau artificiel ?  Organismes biologiques et ordinateurs fonctionnent selon des processus distincts mais peuvent être rapprochés dans certains cas (et de plus en plus) grâce au biomimétisme, où quand l’électronique imite et reprend les principes de fonctionnement du vivant. En la matière, une équipe de chercheurs du CNRS, associée à Thales et aux Universités de Bordeaux, a mis au point une synapse électronique capable d’apprentissage qui pourrait devenir l’une des briques d’un futur cerveau artificiel répliquant les capacités d’un cerveau du monde vivant. Les synapses permettent les connexions entre neurones et participent de la capacité d’apprentissage des êtres vivants, avec des possibilités de renforcement des liens dans le temps par une stimulation régulière. Et pour créer leur synapse sur une puce électronique, les chercheurs ont fait appel au principe du memristor, dont la résistance faible ou forte en fonction du courant qui le traverse simule le fonctionnement de la synapse […]

Science

Une libellule transformée en insecte cyborg télécommandé

NDLR : “Technologie” ou transanimalisme répétition du transhumanisme..? Tout est prêt… Une équipe de chercheurs nord-américains a conçu un module électronique miniature qui se greffe sur le système nerveux d’une libellule et permet d’en contrôler les déplacements. Le dispositif pourrait être appliqué à divers insectes volant afin de les utiliser pour faire de la reconnaissance ou de la pollinisation ciblée. Après la blatte télécommandée et le coléoptère transformé en drone, voici la libellule cyborg. Des chercheurs du Charles Stark Draper Laboratory et du Howard Hughes Medical Institute ont trouvé le moyen de commander le système nerveux de cet insecte aux capacités de vol exceptionnelles que des copies robotisées sont loin de pouvoir égaler. Ce projet baptisé DragonflEye est présenté comme un « sac à dos » électronique qui vient se greffer sur le système nerveux de la libellule afin de pouvoir en contrôler les mouvements. Le système repose en fait sur l’optogénétique, une technique d’ingénierie qui sert à identifier les réseaux neuronaux et à stimuler les cellules de façon ciblée grâce à une lumière bleue qui active une protéine, la channelrhodopsine, présente […]

Actualité

La chute de l’homme dans l’algorithme…

Une réflexion sur cette course en avant, qui nous entraîne avec les technologies modernes, à substituer de plus en plus, le virtuel au réel. Avec des lunettes à réalité augmentée, avec des puces RFID, des aïe-phone, des ordinateurs, des cartes à puces etc…, nous avons l’illusion de la maîtrise de notre vie, facilitée par les gadgets connectés et il y en a des quantités de ces « maîtres » modernes. Les « individus » de la Silicon-Valley, vont toujours plus loin dans la robotisation. Le transhumanisme permettra -il d’atteindre l’immortalité? Quel sera le prix à payer, pour l’amour de ces machines ?.. Merci à Entrefilet La chute de l’homme dans l’algorithme De la bataille contre le Système (épisode XIII)* Bientôt les hommes cesseront de s’aimer, tomberont amoureux de machines, deviendront un temps des objets connectés parmi d’autres avant de disparaître, de se fondre dans une ultime étreinte technologique censée les «augmenter», mais qui aura surtout raison de leur humanité. C’est ce que les adeptes hallucinés du transhumanisme (1) appellent la «Singularité», ce moment d’inflexion où les progrès exponentiels de la […]

Actualité

L’intelligence artificielle qui lit sur les lèvres dépasse les professionnels

Les algorithmes de l’intelligence artificielle développés par l’équipe de Google DeepMind, en coopération avec les scientifiques de l’Université d’Oxford, ont réussi à dépasser l’être humain dans le domaine de la lecture sur les lèvres. Le programme qu’ils ont développé a montré des résultats 35 % supérieurs à ceux des professionnels qui lisent sur les lèvres, lit-on dans le texte de la recherche. Six émissions télévisées, dont Newsnight, BBC Breakfast et Question Time qui étaient diffusées entre 2010 et 2015, ont servi de base pour l’apprentissage de l’intelligence artificielle à qui Google a proposé une vidéo de 5 000 heures (environ 118 000 phrases). L’efficacité des algorithmes a été vérifiée sur les nouvelles émissions diffusées entre mars et septembre 2016. Sur 200 fragments choisis par hasard, un être humain, professionnel qui lit sur les lèvres, n’a reconnu que 12,4 % des mots prononcés alors que les algorithmes en ont reconnu 46,8 %. Il est à noter que les résultats obtenus auraient pu être encore meilleurs, mais dans certains cas le son et l’image étaient décalés d’une […]

Actualité

Les manipulations génétiques d’embryons humains autorisées au Royaume-Uni

L’autorité pour l’embryologie et la fertilisation humaine britannique (HFEA) a autorisé une équipe de chercheurs de l’Institut Francis-Crick de Londres à procéder à des manipulations génétiques sur des embryons humains. Cette opération se fera uniquement dans un but de recherche fondamentale, grâce à la technique d’ingénierie du gène Crispr-Cas9. Elle suscite néanmoins de vives réactions. Des chercheurs anglais ont reçu une première autorisation pour manipuler génétiquement des embryons humains dans le cadre de recherche fondamentale. Crispr-Cas9 : bricoler le génome devient (trop ?) facile La technique crispr-Cas9 développée depuis 2012 est un outil qui permet de corriger l’ADN défectueux, “un peu comme un logiciel de traitement de texte peut permettre d’éditer ou de corriger la typographie d’un document“, selon la biologiste Emmanuelle Charpentier à l’origine de cette découverte avec l’américaine Jennifer Doudna. “C’est un peu comme un couteau suisse qui coupe l’ADN à un endroit précis et qui peut être utilisé pour introduire toute une série de changements dans le génome d’une cellule ou d’un organisme“, avait indiqué la biologiste qui travaille à l’Institut Max Planck à Berlin. […]

Actualité

Des macaques paralysés retrouvent l’usage de la marche avec une neuroprothèse

Une neuroprothèse a permis à des singes de retrouver le contrôle d’un membre paralysé suite à une lésion de la moelle épinière. Des macaques ont retrouvé le contrôle d’un membre inférieur paralysé suite à une lésion de la moelle épinière. Cette avancée a été rendue possible grâce à un système agissant comme un pont sans fil entre le cerveau, lieu de genèse des actions volontaires, et les centres de la marche situés dans la moelle épinière, court-circuitant ainsi la lésion. Dans un communiqué, l’Inserm détaille cette prouesse qui a permis au singe de remarcher dans la revue Nature publiée ce 9 novembre. La dispositif est le suivant : une « neuroprothèse » enregistre l’activité cérébrale liée à l’intention de marche, la décode, et transmet cette information à la moelle épinière sous la lésion. Cette transmission est assurée par des électrodes qui stimulent les réseaux nerveux activant les muscles des jambes pendant la locomotion naturelle. Ainsi, seuls les mouvements souhaités par le singe sont produits. Et l’impossible ce produit enfin. De nombreux challenges restent à relever « C’est […]

Actualité

Microsoft : des pistes pour tenter d’éradiquer le cancer

Microsoft se demande s’il ne serait pas possible de faire des avancées notables en matière de traitement contre le cancer, en comparant la maladie à un virus informatique… (NDLR : pour Microsoft l’Homme n’est  qu’une machine mal programmée…) Si chez Microsoft, chercheurs et ingénieurs planchent sur l’éradiquation des menaces informatiques et sur l’amélioration des outils permettant de les détecter et de les éradiquer, d’autres essayent d’utiliser l’informatique pour vaincre le cancer. Et ils ne le font pas avec des tubes à essai et des formules chimiques, mais avec des algorithmes et des ordinateurs. Après tout, pourquoi pas. “Nous sommes en train d’essayer de changer la façon dont la recherche est menée aujourd’hui en biologie” explique Jasmin Fisher qui travaille au sein d’une unité dédiée dans le labo Microsoft de Cambridge (Royaume-Uni). Une équipe de chercheurs utilise notamment le maching learning et le “natural language processing” pour aider les oncologues à proposer à leurs patients des traitements personnalisées et plus efficaces (NDLR : Sans jamais se préoccuper de la source on pense toujours trouver une méthode […]