Actualité

Transport de virus non déclaré : l’Institut Pasteur au cœur d’une enquête

L’Institut Pasteur est visé par une enquête judiciaire suite au transport non déclaré aux autorités sanitaires de virus hautement pathogènes. Selon le responsable (NDLR, toujours en place..) du centre de recherche, ces virus avaient été inactivés et ne représentaient  aucun danger (NDLR “bien sûr !”). Coup dur pour l’Institut Pasteur. Le célèbre centre de recherche français créé par Louis Pasteur est au cœur d’une enquête judiciaire, selon une information révélée par le journal Le Parisien le mercredi 8 mars 2017. En réalité, l’enquête ne date pas d’hier mais a été ouverte en décembre 2016, suite aux révélations  du Canard Enchaîné en octobre 2016, dans un article intitulé “Un virologue de l’institut Pasteur de Corée trimbale clandestinement un virus mortel sur un vol régulier“. Au centre de l’affaire, les conditions de transport, de conservation et de manipulation de virus redoutables entre la Corée du Sud et l’Institut en octobre 2015, sans autorisation préalable des autorités sanitaires (voire encadré ci-dessous). Un incident non déclaré “Certes la déclaration n’a pas été effectuée à temps, mais il n’y a […]

Santé

DT-Polio: “La vaccination obligatoire n’est plus une nécessité”

Mercredi, le Conseil d’État a demandé au gouvernement de permettre l’accès aux vaccins obligatoires, sans qu’ils ne soient associés à d’autres produits. Une démarche impossible, selon l’ex-président du Conseil technique des vaccinations, mais qui ouvre la voie une suspension de l’obligation vaccinale. Les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite sont les trois seuls obligatoires chez les nourrissons à ce jour en France. Or, le produit qui les regroupe, le DT-Polio (ou DTP), ne se vend plus seul depuis 2008 et est dorénavant associé à d’autres vaccins, dont l’usage est seulement “fortement recommandé” par le Haut Conseil de la santé publique. Cette situation devrait bientôt changer, puisque dans une ordonnance rendue publique mercredi, le Conseil D’État, saisi par 2300 requérants, a “enjoint au ministre chargé de la Santé de prendre des mesures pour rendre disponibles des vaccins correspondant aux seules obligations de vaccination“. En clair, les vaccins obligatoires doivent être disponibles seuls, c’est-à-dire sans être associés à des produits seulement recommandés. L’État a six mois pour respecter la volonté du Conseil d’État. Cette […]

Actualité

Lobby : Sanofi-Pasteur obtient 43 millions de dollars pour développer un vaccin contre Zika

Sanofi va bénéficier d’une enveloppe de 43,2 millions de dollars, soit 38,2 millions d’euros, pour financer le développement d’un vaccin contre le virus Zika. Le groupe pharmaceutique français, leader mondial des vaccins, obtiendra ces fonds auprès des autorités sanitaires américaines, a-t-il annoncé lundi 26 septembre. La Biomedical Advanced Research and Development Authority (Barda), un organisme rattaché au secrétaire général du département de la santé et des services sociaux, sera chargée d’acheminer ces fonds. Ce financement doit permettre à Sanofi de tester en phase II son vaccin en cours d’élaboration Le contrat qui lie le groupe pharmaceutique et la Barda jusqu’en 2022 est assorti d’une option qui permet au français de bénéficier d’une rallonge de 130,45 millions de dollars si les premiers essais sont jugés positifs. Ce financement doit permettre à Sanofi et à son entité vaccins, Sanofi Pasteur, de tester en phase II le « vaccin purifié à base de virus Zika inactivé (ZPIV) », précise l’entreprise dans un communiqué. Les essais de phase I du ZPIV sont développés par le Walter Reed Army Institute of Research en collaboration avec Sanofi Pasteur et […]

Science

Zika : la Floride pourrait recourir aux moustiques transgéniques..

Les autorités sanitaires fédérales américaines estiment que les moustiques OGM n’ont pas d’impact sur l’environnement. La Floride pourrait donc bientôt organiser un lâcher. Les moustiques génétiquement modifiés se présentent comme l’arme ultime contre le virus Zika ou son cousin la dengue. Une arme qui n’aurait aucun impact environnemental si elle était utilisée en Floride, selon un avis de l’agence américaine du médicament (FDA) rendu public ce vendredi. Cette décision donne le feu vert à cet état du Sud-Est des Etats-Unis pour relâcher ces insectes dans la nature afin de combattre l’avancée du virus Zika. Les experts de la FDA planchent sur le moustique OGM appelé OX513A développé par la société Oxitec depuis des mois. L’objectif : « déterminer s’il est capable d’éradiquer la population de moustiques Aedes aegypti implantée sur l’île Key Haven en Floride », explique la FDA. En mars dernier, l’agence sanitaire avait déjà donné son accord de principe car elle considérait qu’il n’y avait pas de risque d’allergie pour l’homme et les animaux. L’absence d’effet sur l’environnement restait encore à examiner. Réduire la populations de moustiques […]

Santé

Dépakine: “Un scandale sanitaire qui ressemble à celui du Mediator”

Une étude estime que plus de 10 000 femmes ont pris de la Dépakine, un anti-épileptique accusé aujourd’hui de provoquer des malformations chez le fœtus, entre 2007 et 2014. Martine Martin, présidente de l’Apesca, affirme pourtant à L’Express que “le chiffre est bien supérieur”. Un nouveau scandale sanitaire? Le Canard Enchaîné a révélé mardi qu’une étude “alarmante” sur la Dépakine, un anti-épileptique produit par Sanofi, a été “soigneusement cachée aux familles”. Commercialisé en 1967, ce médicament est sur la sellette depuis plusieurs années. En cause: les risques de malformations chez les nouveaux-nés des femmes à qui les médecins l’ont lorsqu’elles étaient enceintes. Marine Martin, 44 ans, est maman de deux enfants handicapés. Épileptique, elle a pris de la Dépakine pendant ses grossesses. Face au manque d’information, elle lance en 2011 une procédure judiciaire contre Sanofi. “La laboratoire a tout fait pour me décourager et retarder la procédure”, explique à L’Express celle devenue la présidente de l’Apesca (Association d’aide aux parents d’enfants souffrant du syndrome de l’anticonvulsivant). En 2015, un rapport d’expertise établi finalement le lien […]

Actualité

BRÉSIL. Le virus Zika ravage le cerveau des nouveau-nés

Transmis par le moustique tigre, le virus Zika provoque des malformations du crâne chez les nouveau-nés. Une épidémie frappe actuellement le Brésil. Le Brésil est en état d’alerte : le virus Zika, moins connu que ses cousins le chikungunya et la dengue – transmis eux aussi par le moustique tigre – fait des ravages chez les nouveau-nés depuis plusieurs mois : il provoque une maladie congénitale très inquiétante, la microcéphalie, qui voit les bébés naître avec une boîte crânienne dont le diamètre est inférieur à la normale (habituellement supérieure à 33 centimètres), portant préjudice à son développement intellectuel. En novembre 2015, 739 cas suspects avaient été identifiés dans le pays et aucun décès n’avait été déploré. Le bilan s’est fortement alourdi depuis (NDLR, en 1 mois…!) : le ministère brésilien de la santé rapporte désormais… 3.174 cas et 38 décès suspects, selon le bulletin paru le mardi 5 janvier 2016. “L’épidémie se propage et touche maintenant 684 villes de 21 États”, est-il indiqué. L’État de Pernambouc compte le plus grand nombre de cas suspects (1.185), soit […]

Actualité

BigPharma : l’enquête sur le vaccin Gardasil classée sans suite…

L’enquête sur le Gardasil a été classée sans suite, le parquet de Paris considérant qu’il n’y avait pas de lien direct entre ce vaccin et des pathologies du système nerveux dénoncées par des patientes, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. Ce vaccin contre le cancer du col de l’utérus, commercialisé par le groupe franco-américain Sanofi Pasteur MSD, avait été l’objet d’une première plainte au pénal fin 2013. Cinquante femmes s’étaient jointes à la procédure. Sclérose en plaques, lupus ou encore inflammations du système nerveux étaient notamment imputés au vaccin par les plaignantes. «Aucune pathologie n’a été reconnue comme étant en lien de causalité directe avec ce vaccin», a expliqué la source judiciaire. Le parquet de Paris a classé l’enquête le 26 octobre. En septembre, l’Agence française du médicament (ANSM) avait assuré que les vaccins contre les infections à papillomavirus (HPV), elles-mêmes causes des cancers, n’entraînaient “pas d’augmentation du risque global de survenue de maladies auto-immunes”, après une vaste étude menée avec l’Assurance maladie sur plus de 2 millions d’adolescentes. VIDEO. Gardasil : la «vie gâchée» […]

Actualité

Big Pharma a faim : Nouvelle dictature vaccinale en marche ?

LA RELIGION VACCINALE A SON SIÈGE À GENÈVE ET LE DOCTEUR SIEGRIST EST SA PAPESSE La faculté de médecine de Genève est aujourd’hui le temple et le siège du dogme politiquement correct, la vaccination, sa nouvelle religion et sa papesse, la doctoresse Claire-Anne Siegrist.  C’est elle qui a été chargée de lancer une campagne dans tout l’Europe visant à stopper dans les plus brefs délais la suspicion naissante à l’égard des vaccins, en ne lésinant pas sur les moyens. Le coup d’envoi publicitaire a donc été donné le 15 septembre dernier à Genève avec trois conférences offertes au grand public. C’est à la grande prêtresse des vaccins, Anne-Claire Siegrist, que fut confié le soin d’inaugurer en grande pompe ce cycle de promotion avec sa conférence : « Avec ou sans vaccin, un choix de société. » Rappelons les liens qui unissent la  faculté de médecine genevoise aux pharmas. La doctoresse Siegrist – experte attitrée des médias – est titulaire de la chaire de vaccinologie de la faculté de médecine de Genève (unique en Europe), créée […]

Actualité

Nouvelle étude (bien trop) “rassurante” sur les risques associés aux vaccins HPV

Les vaccins contre les infections à papillomavirus (HPV), contestés par certains, ne sont pas responsables de sclérose en plaques, ni d’autres maladies auto-immunes, assure l’Agence française du médicament, après une vaste étude portant sur plus de 2 millions d’adolescentes. Les vaccins concernés, le Gardasil du franco-américain Sanofi Pasteur MSD, et le Cervarix de GlaxoSmithKline (GSK) sont sous surveillance renforcée des autorités françaises et européennes depuis leur commercialisation. Les résultats de cette étude, menée conjointement par l’Assurance Maladie et l’Agence du médicament (ANSM), “sont rassurants” et confirment les données d’autres études, notamment internationales, sur le risque de survenue de maladies auto-immunes après cette vaccination, souligne l’agence sanitaire. [NDLR, Notez que les noms et qualité des auteurs de “l’étude” ne sont pas communiqués… Comme d’habitude impossible de vérifier les conflits d’intérêts en ce domaine !] Au total, “les bénéfices attendus de cette vaccination en termes de santé publique restent bien plus importants que les risques auxquels elle peut exposer les jeunes filles”, ajoute-t-elle. [NDLR : Les “risques” évoqués sont les avenirs de vos enfants…] La vaccination contre […]

Actualité

Gros sous : Pénurie organisée de l’anti-venin FAV-Afrique (Sanofi Pasteur)

C’est un outil précieux que perdront les médecins africains fin 2016. A cette date, les derniers lots de FAV-Afrique, un sérum anti-venin très efficace contre la morsure de serpents, auront été épuisés. Et il n’y aura pas de nouvelle livraison : Sanofi, son inventeur, a arrêté en 2014 la fabrication, faute de clients. « Quand la décision a été prise en 2010, nous ne vendions plus que 5 000 doses contre 30 000 quelques années auparavant », explique Alain Bernal, porte-parole de Sanofi-Pasteur. Pour Médecins sans frontière (MSF), le FAV-Afrique était inabordable pour la majorité des patients. «  A 100 euros la dose, le marché était nécessairement limité », insiste Julien Potet, responsable des campagnes d’accès aux médicaments essentiels au sein de l’ONG. Ironie de l’histoire, les 20 000 dernières doses ont été écoulées en six mois. Un record. D’autres anti-venins sont commercialisés en Afrique, en majorité fabriqués par des laboratoires indiens. Moins chers, ils sont aussi nettement moins efficaces. « FAV-Afrique est l’un des rares produits capables de neutraliser le venin de dix serpents à travers l’Afrique subsaharienne, et qui a prouvé son efficacité à sauver des vies », […]