Santé

L’OMS classe l’addiction aux jeux vidéo dans les maladies mentales

Une décision qui fait débat Lundi 18 juin, l’Organisation mondiale de la santé a défini trois critères permettant de diagnostiquer un trouble du jeu vidéo. Une décision qui ne fait pas l’unanimité (NDLR : Chez les experts et les revues presse financés ou subventionnés par les lobbys du jeu video). Ce 18 juin, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé l’addiction aux jeux vidéo dans les maladies mentales. L’objectif de cette classification n’est — selon l’OMS — pas forcément de pointer du doigt les œuvres vidéoludiques, mais de permettre des prises en charge adaptées afin de lutter contre l’addiction chez les individus qui en souffrent réellement. Cela connote néanmoins les jeux vidéo en leur attribuant une image de dangerosité que beaucoup voient d’un mauvais œil. À commencer par les éditeurs bien sûr, qui ont fait du lobbying ces derniers mois afin de stopper la démarche de l’OMS. Rien n’y a fait, l’addiction aux jeux vidéo est donc bien reconnue comme une maladie aux yeux de l’Organisation. Cependant, l’OMS a une définition particulière du trouble, […]

Actualité

Propagande : des scientifiques soudoyés par l’industrie du sucre

Un article publié dans le Journal of Internal Medicine de l’Association médicale américaine révèle que l’industrie du sucre a discrètement payé des scientifiques, il y a 50 ans, pour manipuler l’opinion publique. La publication démontre que les scientifiques qui ont bénéficié d’un financement de “l’industrie du sucre” ont minimisé l’impact de ce dernier sur les maladies cardiovasculaires, pour jeter plutôt le blâme sur les gras saturés. Les conséquences sur la santé se font pleinement sentir aujourd’hui. L’industrie du sucre est tombée dans le marketing au début des années 60, au moment même où la communauté scientifique s’interrogeait sur la responsabilité du sucre et du gras dans les maladies cardiovasculaires. En 1964, elle a payé trois scientifiques de l’Université Harvard 6500 $ chacun – ce qui correspondrait aujourd’hui à 50 000 $ – pour publier des travaux de recherche blâmant les problèmes cardiovasculaires uniquement sur le gras. Des chercheurs californiens ont découvert des messages secrets datant de l’époque dans lesquels les chercheurs rassuraient l’industrie du sucre sur les conclusions qu’ils allaient publier. Impact sur la santé publique La publication a influencé […]

Santé

Lobby : Pesticides, l’Autorité européenne de sécurité des aliments considère que le Roundup n’est pas toxique…

Alors que le Centre International de recherche contre le cancer, rattaché à l’Organisation Mondiale de la santé, a conclu que le glyphosate contenu dans le Roundup est cancérogène pour l’Homme, l’Autorité Européenne de sécurité des aliments vient de déclarer le contraire… L’EFSA et les États membres de l’UE ont finalisé la réévaluation du glyphosate, un produit chimique largement utilisé dans les pesticides. Le rapport conclut “qu’il est improbable que le glyphosate présente un danger cancérogène pour l’homme”… alors que l’Organisation Mondiale de la santé (OMS) a classé le glyphosate comme substance cancérogène “probable chez l’Homme” en mars 2015. Le Groupe Monsanto qui commercialise le glyphosate, la molécule active de son produit phare le Roundup, a de quoi jubiler. L’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) vient en effet de publier le 12 novembre 2015 un rapport dans lequel elle conclue que ce produit chimique de synthèse n’est ” probablement pas un produit cancérogène pour l’homme “, comme l’affirme pourtant le Centre International de recherche contre le cancer (CIRC). L’EFSA fait état d’une ” évaluation complète qui […]

Santé

Poids des lobbies : Pour les experts européens, le glyphosate est sans danger !

Sauf surprise, le glyphosate devrait être de nouveau autorisé pour dix ans en Europe. L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a rendu, jeudi 12 novembre, un avis favorable au maintien sur le marché de cette molécule herbicide, principe actif du célèbre désherbant Roundup. L’avis de l’EFSA servira de base à la décision de la Commission européenne d’accorder, ou non, une nouvelle autorisation décennale au produit. Il estime « improbable » que « le glyphosate soit génotoxique [toxique pour l’ADN] ou qu’il constitue une menace cancérogène pour l’homme ». L’opinion de l’EFSA tranche avec l’avis, rendu en mars, du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Au contraire de l’EFSA, l’agence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estimait en effet disposer « de preuves fortes de la génotoxicité du glyphosate » et classait la substance comme « cancérogène probable ». L’avis de l’EFSA a été accueilli dans la colère par un grand nombre d’organisations non gouvernementales (ONG). « La loi européenne dispose qu’un lien “présumé” avec le cancer signifie qu’un pesticide ne peut pas être utilisé, sauf si l’exposition humaine est démontrablement “négligeable”, […]

Actualité

Big Pharma a faim : Nouvelle dictature vaccinale en marche ?

LA RELIGION VACCINALE A SON SIÈGE À GENÈVE ET LE DOCTEUR SIEGRIST EST SA PAPESSE La faculté de médecine de Genève est aujourd’hui le temple et le siège du dogme politiquement correct, la vaccination, sa nouvelle religion et sa papesse, la doctoresse Claire-Anne Siegrist.  C’est elle qui a été chargée de lancer une campagne dans tout l’Europe visant à stopper dans les plus brefs délais la suspicion naissante à l’égard des vaccins, en ne lésinant pas sur les moyens. Le coup d’envoi publicitaire a donc été donné le 15 septembre dernier à Genève avec trois conférences offertes au grand public. C’est à la grande prêtresse des vaccins, Anne-Claire Siegrist, que fut confié le soin d’inaugurer en grande pompe ce cycle de promotion avec sa conférence : « Avec ou sans vaccin, un choix de société. » Rappelons les liens qui unissent la  faculté de médecine genevoise aux pharmas. La doctoresse Siegrist – experte attitrée des médias – est titulaire de la chaire de vaccinologie de la faculté de médecine de Genève (unique en Europe), créée […]

Actualité

USA : il augmente le prix d’un médicament de 5500 % pour “faire de bons bénéfices”

Un traitement présent dans la liste des médicaments essentiels de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a vu son prix brutalement passer de 13,5 dollars à 750 dollars. Le nouveau titulaire des droits d’exploitation a justifié cette hausse par son désir de réaliser “de bons bénéfices”. Les experts du Guinness Book sont probablement déjà en route pour homologuer un double record : celui de la cupidité et du cynisme, battu haut la main ce week-end par Martin Shkreli, PDG de la société Turing Pharmaceuticals. A peine acquis les droits sur la molécule pyriméthamine (antipaludéen et, surtout, anti-toxoplasmose[1], voir encadré), Shrekli a pris la décision d’augmenter le prix du traitement de 5500%. Le comprimé de pyriméthamine (Daraprim®) est ainsi passé du jour au lendemain de 13,5 dollars à 750 dollars… pour un coût de production de 1 dollar. Cette hausse a tout d’abord attiré l’attention d’associations de patients, avant de faire l’objet ce 21 septembre d’un article – très remarqué – dans le New York Times. Sur la chaine CNBC, le jeune homme d’affaire a déclaré qu’il se devait de faire du […]

Actualité

Première reconnaissance d’un handicap dû à l’électrosensibilité en France

C’est une première : la justice française a reconnu l’existence d’un handicap grave dû à l’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques. C’est ce qu’a annoncé mardi 25 août l’association Robin des toits, qui milite pour la sécurité sanitaire dans les technologies sans fil. Cette décision représente « un grand pas en avant pour la reconnaissance de ce syndrome d’électro-hypersensibilité », s’est réjoui son porte-parole, Etienne Cendrier. Un récent jugement du tribunal du contentieux de l’incapacité de Toulouse reconnaît ainsi, après expertise médicale, que la plaignante, Marine Richard, souffre du syndrome d’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques, dont « la description des signes cliniques est irréfutable ». Dans ce jugement, il est estimé que sa déficience fonctionnelle est de 85 % « avec restriction substantielle et durable pour l’accès à l’emploi ». La justice lui accorde en conséquence le droit à une allocation pour adulte handicapé pour trois ans, éventuellement renouvelable, sous forme d’aide technique et d’aménagement de son logement. Pas de reconnaissance officielle en France Mme Richard, 39 ans, avait déposé un recours en avril 2014 contre une décision de la commission des droits et de […]

Actualité

Ondes électromagnétiques : les scientifiques demandent des mesures préventives

Près de 200 scientifiques viennent de lancer un appel sur l’exposition aux champs électromagnétiques (CEM) et à la technologie sans fil. Le 15 mai dernier, un appel sur l’exposition des champs électromagnétiques a été lancé par 190 scientifiques de 39 pays aux États membres de l’ONU ainsi qu’à l’Organisation Mondiale de la santé (OMS). Objectif : leur demander de promouvoir des mesures de protection afin de limiter les risques sanitaires envers les êtres humains. C’est le risque cancéreux lié aux ondes électromagnétiques, dont celles émanant du portable, qui est pointé du doigt par le Centre International de recherche sur le cancer de l’OMS comme risque «potentiel ». Les signataires demandent donc à l’ONU de promouvoir des mesures préventives afin de limiter les expositions au CEM. Mais aussi de renforcer les directives internationales d’exposition aux champs électromagnétiques qui doivent refléter la réalité de leur impact sur nos corps, en particulier sur notre ADN. Impact des ondes En France, 55,7 millions de personnes ont un téléphone mobiles (durée moyenne d’utilisation : 2h30 par jour). Le portable utilise trois […]

Actualité

Herbicides : le glyphosate ne sera pas interdit en France !

Le glyphosate, l’herbicide le plus utilisé en France, ne sera pas interdit malgré son classement comme “probablement cancérigène”, a annoncé Stéphane Le Foll. Le ministre de l’Agriculture (Parti Socialiste) a expliqué ce mardi 9 juin 2015 ne pas avoir “d’alternative” pour pouvoir l’interdire. “Non ! si je l’interdisais, mais que je n’ai pas d’alternative, que me diraient les agriculteurs ? On viendra me dire vous êtes en train de détruire la production agricole”, a-t-il déclaré, en réponse à la question “allez vous interdire le glyphosate ?”. “Le glyphosate est dangereux. Les précautions qui doivent être prises sont impératives. Il faut que tout le monde fasse très attention”, a-t-il toutefois indiqué. Au “jardinier du dimanche qui a la main lourde”, le ministre a également recommandé “d’arrêter, un peu d’herbe ça n’a jamais fait de mal à personne”. “On s’aperçoit, et j’ai les premiers éléments de retour des Américains, qu’aujourd’hui le glyphosate connaît des résistances. Ils sont donc obligés de revenir à des organochlorés, ce qui est encore pire. Moi je dis stop, on a une autre […]

Santé

Glyphosate : l’inquiétante cécité des agences d’évaluation.

L’Union européenne avait le feu vert pour renouveler cette année (2015) l’autorisation du glyphosate. Or, cette substance vient d’être classée comme cancérigène par l’OMS (Organisation mondiale de la santé). Comment expliquer une telle divergence dans l’évaluation de cet herbicide le plus utilisé au monde ? Décryptage. Le 20 mars dernier, le classement par l’OMS (Organisation mondiale de la santé) du glyphosate comme un cancérigène probable pour l’homme a officialisé ce que des organisations écologistes et des scientifiques clamaient depuis des années. Si la reconnaissance de cette toxicité n’est donc pas vraiment une surprise, elle n’en reste pas moins alarmante : le glyphosate est la substance active de nombreux herbicides, en particulier le Roundup de Monsanto, répandus chaque année sur des millions d’hectares à travers le monde. Autorisée en Europe depuis 2002, cette substance est aujourd’hui largement retrouvée dans notre environnement et dans nos organismes. En France, le glyphosate est le produit le plus mesuré dans les cours d’eau contaminés par des produits phytosanitaires (soit près de 90 % des cours d’eau) selon une étude publiée en […]