Alerte

Après 27 ans dans le coma, une patiente se réveille “miraculeusement”

La mère de famille a donné ses premiers signes de conscience en juin 2018 dans un hôpital allemand. Elle avait 32 ans quand elle a frôlé la mort. Elle en a désormais près de 60 et n’a pas eu conscience du temps qui passait. Munira Abdulla, une femme originaire d’Abu Dhabi, plongée dans le coma depuis 27 ans, s’est miraculeusement(*) réveillée l’année dernière, relate cette semaine le média émirati The National. En 1991, Munira Abdulla a survécu à un grave accident de voiture quand sa voiture est entrée en collision avec un bus scolaire dans l’est de ce pays du Golfe. Assise à l’arrière du véhicule, la jeune mère de famille a protégé son fils Omar, âgé de 4 ans, avec son corps et a subi de sévères blessures cérébrales. Le petit garçon s’est en est sorti avec quelques bleus. Munira, de son côté, a été plongée dans le coma aux Emirats Arabes Unis avant d’être transférée dans un hôpital de Londres. Elle est ensuite revenue dans son pays, dans un hôpital d’Al Ain, où […]

Actualité

Ils sont revenus du coma et ils le racontent (la même chose qu’une EMI…)

Une chute en ski, un accident de voiture… puis le coma. Des années après leur réveil, ils reviennent sur ce voyage hors du temps. « Une expérience étonnante et très riche. » Ce sont les mots de Laurence Musy, 47 ans, pour parler de ses 126 jours de coma après sa chute en ski. C’était en février 1992, dans les Pyrénées. La jeune monitrice dévale une piste noire « à fond de train, comme presque tous les matins ». Puis la chute, à cause d’une boulette de glace, la douleur et le coma, le lendemain. « C’est arrivé en allant à l’hôpital, se souvient-elle. J’en suis sortie quatre mois après. » À son réveil, Laurence Musy peine à bouger, à s’alimenter… « J’avais le corps très abîmé et la mémoire complètement vide. Mes premiers souvenirs ont été les explications de mes proches, sur mon nom, d’où je venais, ce qu’il s’était passé. » Au fil des années, « des petits bouts » lui reviennent. Mais il lui aura fallu près de dix ans pour récupérer. De ce voyage « hors du temps et de l’espace », Laurence Musy a […]

Actualité

Coma : Un enfant déclaré cliniquement mort se réveille juste avant d’être débranché

Que savent vraiment les médecins des situations végétatives ? La question se pose à nouveau alors que, à Mobile, en Alabama, un enfant diagnostiqué cliniquement mort est sorti du coma, alors même qu’il devait être débranché et que ses parents avaient consenti au don de ses organes. L’histoire sidérante du jeune Trenton Mc Kinley a fait le tour du monde. Ce jeune garçon de 13 ans souffrait d’un grave traumatisme au cerveau après un accident de buggy. Alors qu’il était plongé dans le coma depuis deux mois, les médecins l’avaient déclaré cliniquement mort, dans un état quasi végétatif. C’est peu après que ses parents se soient résolus à signer les documents pour faire don de ses organes, qui devaient sauver la vie de cinq autres enfants : “Ses yeux étaient noirs et secs et je savais qu’il n’hésiterait pas à sauver cinq vies”, a raconté sa mère. Mais la veille du jour où il devait être “débranché”, Trenton a miraculeusement donné des signes de vie. “Sourire de mon enfant chéri aujourd’hui. Gloire à Dieu… Je […]

Alerte

Le bébé dans le coma que les médecins voulaient débrancher s’est réveillé après 2 mois

Marwa, un an, était dans un coma artificiel depuis 2 mois suite à un virus foudroyant… Le combat de ce père de famille a beaucoup fait parler. Mohamed Bouchenafa, père d’une petite Marwa, âgée d’un an avait saisi mi-novembre le tribunal administratif de Marseille (Bouches-du-Rhône) pour empêcher que les médecins de l’hôpital de la Timone à Marseille ne débranchent son enfant, en coma artificiel. Après avoir été hospitalisée à Lenval, à Nice, Marwa y avait été admise le 25 septembre et placée en coma artificiel, à la suite d’un virus foudroyant ayant causé de sévères troubles neurologiques et la défaillance de plusieurs organes, dont son cœur. Pétition toujours en ligne « Cette patiente ne pourra pas garder longtemps son appareil respiratoire. À terme, il faudra une trachéotomie. C’est une opération lourde, avec un taux de mortalité de 20 % et des complications qui peuvent être très sévères. Selon les médecins de l’AP-HM, ce serait de l’acharnement thérapeutique », expliquait Me Christel Schwing, une des avocates de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM). Pour la famille en revanche, les clignements d’yeux et les mouvements […]

Alerte

Expérience de Mort Imminente (EMI) racontée par un neurologue

Le Neurologue Eben Alexander raconte qu’il n’a jamais cru en ces histoire de NDE et en Dieu avant qu’il fasse une EMI lui même et qu’il explique que pendant celle-ci il a également rencontré une femme dans un lieu paradisiaque. A son retour du coma il apprendra qui était cette personne qui fut bien vivante.   Source : Youtube / Divulgation Spirite

Santé

Euthanasie : Après 19 jours de coma, elle bouge un orteil au moment où les médecins veulent la débrancher

La patiente s’est manifestée au moment où les médecins allaient débrancher le respirateur artificiel. Pour les médecins, elle était en état de mort cérébrale. Mais une jeune anglaise de 22 ans a effectué un petit geste du doigt de pied pour signaler que son cerveau vivait encore, au moment où son assistance respiratoire allait être arrêtée. La méprise (NDLR : où la “méconnaissance” médicale ?) aurait pu être tragique, mais c’est un geste infime qui l’a finalement sauvée. La presse britannique relate l’histoire de Sam Hemming, une jeune femme de 22 ans, qui ne doit la vie sauve qu’à un mouvement de l’orteil pour signaler aux médecins qu’elle n’était pas en état de mort cérébrale, au moment où les médecins en accord avec la famille allaient la « débrancher ». La jeune Sam Hemming a été victime d’un grave accident de la circulation dans le sud-ouest du Royaume-Uni. Transportée à l’hôpital, elle y a subi une intervention chirurgicale avant de devoir être plongée dans un coma artificiel, avec peu d’espoirs de s’en sortir. Après 19 jours dans […]

Actualité

A méditer : Un garçon de 4 ans revient à la vie après 30 minutes d’arrêt cardiaque

C’est lorsque les médecins décident de l’intuber que le jeune enfant fait un arrêt cardiaque. Déclaré cliniquement mort, le petit garçon est revenu à la vie après un long massage cardiaque. Six mois plus tard, il s’en sort sans séquelles. “Un miracle.” C’est ainsi que la mère de Liam, un garçon âgé de 4 ans, décrit le retour à la vie de son fils. Déclaré cliniquement mort, l’enfant a été ranimé après 30 minutes de massage cardiaque, selon une information diffusée par le Journal de Montréal lundi. Tout commence en juin dernier. Liam se trouve pris de vomissements. Ses parents croient à une gastro-entérite. Après trois jours, ses parents le conduisent aux urgences. Sur place, les médecins se montrent rassurants. Mais la santé du garçon ne s’améliore pas et deux jours plus tard, l’enfant est de retour aux urgences. Les médecins décident alors de l’intuber pour l’hydrater. C’est à ce moment-là que le jeune patient fait un arrêt cardiaque. Pas de séquelles “Il était très fragile et très déshydraté. Avec le stress, son coeur s’est […]

Actualité

Origine méconnue de nombreuses pathologies et troubles psychiatriques

Lorsque l’on pose à un occidental la question : quel est le contraire de la mort ? il répond “la vie”. A la même question, l’oriental répond “la naissance”. Mort et naissance sont deux passages, qui donnent lieu à deux réalités de l’existence. Dans la culture orthodoxe pour exprimer le fait qu’une personne soit morte, on dit quelque fois qu’elle est née au ciel. Tout cela pour signifier qu’en occident, la désincarnation a été pendant longtemps coupée de l’idée d’une continuité de l’existence. Dans cette conception «la vie » se définissait par opposition au néant. L’âme et le corps Au siècle dernier, notamment avec Alain Kardec, le spiritisme protégé avait commencé à modifier cet état d’esprit en ouvrant l’occident à une autre perception des choses. Depuis l’évolution a continué à se faire. Les innombrables témoignages de personnes ayant vécu des expériences de mort imminente (NDE), dont le Docteur Moody publia un large recueil et l’arrivée du bouddhisme en Occident ont ouvert les esprits à la réalité de l’après vie. Les Maurois Gévaudan ont décrit leurs […]

Personnage

Raymond Réant, parapsychologue français

Parapsychologue français, médium et thaumaturge, Raymond Réant est né le 23 octobre 1928 à Liévin (Pas-de-Calais). Il découvre ses facultés médiumniques vers l’âge de six ans après avoir assisté, sur sa demande, à l’apparition de Jésus-Christ dans la pièce dans laquelle il se trouvait. Raymond Réant est issu d’une famille dont certains membres ont développé des facultés psi. La sœur de son grand-père maternel, Jeunie, avait des dons d’influence à distance. Sa grand-mère maternelle, qui était médium, a guidé ses premiers pas dans le paranormal. C’est à son contact que Raymond Réant s’initie à la divination. Le soir de ses 36 ans il a est victime d’une NDE, semble t-il causée par une période de surmenage aigu. Située à la frontière de la science et de la spiritualité, la parapsychologie trouve son champ d’application dans des domaines très divers. La science officielle ne pouvant à elle seule en percer les mystères, la meilleure méthode pour comprendre les phénomènes dits paranormaux est de cultiver les facultés psychiques que nous possédons de façon innée par des exercices […]