Actualité

Ils sont revenus du coma et ils le racontent (la même chose qu’une EMI…)

Une chute en ski, un accident de voiture… puis le coma. Des années après leur réveil, ils reviennent sur ce voyage hors du temps. « Une expérience étonnante et très riche. » Ce sont les mots de Laurence Musy, 47 ans, pour parler de ses 126 jours de coma après sa chute en ski. C’était en février 1992, dans les Pyrénées. La jeune monitrice dévale une piste noire « à fond de train, comme presque tous les matins ». Puis la chute, à cause d’une boulette de glace, la douleur et le coma, le lendemain. « C’est arrivé en allant à l’hôpital, se souvient-elle. J’en suis sortie quatre mois après. » À son réveil, Laurence Musy peine à bouger, à s’alimenter… « J’avais le corps très abîmé et la mémoire complètement vide. Mes premiers souvenirs ont été les explications de mes proches, sur mon nom, d’où je venais, ce qu’il s’était passé. » Au fil des années, « des petits bouts » lui reviennent. Mais il lui aura fallu près de dix ans pour récupérer. De ce voyage « hors du temps et de l’espace », Laurence Musy a […]

Société

Euthanasie & “acharnement thérapeutique” : Culture de la mort & rentabilité

Le cas Vincent Lambert ACTUALITÉS Communiqué, Paris, le 20 juin 2018 L’audience au Tribunal Administratif de Châlons-en-Champagne vient de se terminer. La décision sera rendue dans quelques heures ou quelques jours. Les amis de Vincent Lambert veulent que la vérité médicale sur Vincent soit établie, et demandent une nouvelle expertise ainsi que la nomination d’un nouveau collège d’experts. Si cela n’était pas le cas, ce serait un véritable scandale. Le tribunal se contenterait d’une vérité pré-écrite sur l’état de santé de Vincent. Les experts judiciaires qui se sont dessaisis avaient recommandé la nomination de spécialistes de patients en état pauci-relationnel, des experts éthiques ainsi que le transfert dans un établissement adapté. Ces demandes sont celles du Comité de soutien. Communiqué, 19 juin 2018   Demain, 20 juin, une audience sur les nouvelles modalités de l’expertise pour évaluer l’état de Vincent aura lieu au Tribunal Administratif de Châlons-en Champagne. Le Président du Tribunal pourrait procéder à la nomination d’un second collège d’experts. Les recommandations des médecins-experts qui se sont désistés seront ou non prises en compte. […]

Actualité

Coma : Un enfant déclaré cliniquement mort se réveille juste avant d’être débranché

Que savent vraiment les médecins des situations végétatives ? La question se pose à nouveau alors que, à Mobile, en Alabama, un enfant diagnostiqué cliniquement mort est sorti du coma, alors même qu’il devait être débranché et que ses parents avaient consenti au don de ses organes. L’histoire sidérante du jeune Trenton Mc Kinley a fait le tour du monde. Ce jeune garçon de 13 ans souffrait d’un grave traumatisme au cerveau après un accident de buggy. Alors qu’il était plongé dans le coma depuis deux mois, les médecins l’avaient déclaré cliniquement mort, dans un état quasi végétatif. C’est peu après que ses parents se soient résolus à signer les documents pour faire don de ses organes, qui devaient sauver la vie de cinq autres enfants : “Ses yeux étaient noirs et secs et je savais qu’il n’hésiterait pas à sauver cinq vies”, a raconté sa mère. Mais la veille du jour où il devait être “débranché”, Trenton a miraculeusement donné des signes de vie. “Sourire de mon enfant chéri aujourd’hui. Gloire à Dieu… Je […]

Actualité

Quand on est malade, ça n’empêche pas d’être heureux !

La vie, tel est le sujet de ce documentaire, la vie à travers des yeux d’enfants ! J’ai souhaité à travers ce film donner la parole à des enfants, des enfants « malades », qui malgré leurs pathologies graves, nous donnent des leçons de vie, de bonheur et de sérénité, à nous, adultes et à une société qui en manque cruellement. Nous désirons contribuer modestement à ce que le cinéma a toujours su faire: ouvrir les yeux et l’intelligence du cœur, sans complaisance, en osant montrer au public des images provoquant ses idées reçues et bousculant ses réflexes conditionnés (sur l’enfance, la maladie, la mort…) et faire bouger les lignes. Ma participation, à la fois en tant que réalisatrice et actrice invisible du film, dont le point de vue omniprésent s’efface devant les mots, les regards, les rires frais et bouleversants d’enfants heureux, est ce qui fonde l’ambition cinématographique de ce film. L’esthétique du film portera l’émotion du récit avec pudeur et délicatesse. Anne-Dauphine Julliand Et les mistrals gagnants… Réalisateur : Anne-Dauphine Julliand Genre : Documentaire Durée : 1h20 […]

Société

[Maj2] Bébé dans le coma à Marseille : L’avocat de l’APHP persiste sur l’arrêt des soins malgré un jugement contraire

Le Conseil d’État a finalement ordonné mercredi 8 mars 2017 la poursuite des traitements de Marwa, une petite fille de 15 mois lourdement handicapée, hospitalisée à Marseille. La plus haute juridiction administrative a estimé dans son ordonnance que cela ne relevait pas d’une « obstination déraisonnable », condition posée par la loi à un arrêt des soins. Statuant en urgence, le Conseil d’Etat s’est fondé sur deux éléments : une « amélioration » de l’état de conscience de l’enfant, excluant toute certitude sur son « évolution à venir », et « l’avis des parents », qui s’opposent « de manière unanime à l’arrêt des traitements ». EUTHANASIE – Les parents de ce bébé plongé dans un coma artificiel réclament son maintien en vie, contrairement au corps médical… Les juges qui doivent trancher pour ou contre la poursuite des soins de la petite Marwa, un bébé d’un an plongé dans un coma artificiel à Marseille, ont entendu lundi les arguments inconciliables des parents et du corps médical. « Il faut lui laisser la chance de vivre », a déclaré devant le tribunal administratif de Marseille le père de la fillette, Mohamed Bouchenafa, […]

Alerte

Le bébé dans le coma que les médecins voulaient débrancher s’est réveillé après 2 mois

Marwa, un an, était dans un coma artificiel depuis 2 mois suite à un virus foudroyant… Le combat de ce père de famille a beaucoup fait parler. Mohamed Bouchenafa, père d’une petite Marwa, âgée d’un an avait saisi mi-novembre le tribunal administratif de Marseille (Bouches-du-Rhône) pour empêcher que les médecins de l’hôpital de la Timone à Marseille ne débranchent son enfant, en coma artificiel. Après avoir été hospitalisée à Lenval, à Nice, Marwa y avait été admise le 25 septembre et placée en coma artificiel, à la suite d’un virus foudroyant ayant causé de sévères troubles neurologiques et la défaillance de plusieurs organes, dont son cœur. Pétition toujours en ligne « Cette patiente ne pourra pas garder longtemps son appareil respiratoire. À terme, il faudra une trachéotomie. C’est une opération lourde, avec un taux de mortalité de 20 % et des complications qui peuvent être très sévères. Selon les médecins de l’AP-HM, ce serait de l’acharnement thérapeutique », expliquait Me Christel Schwing, une des avocates de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM). Pour la famille en revanche, les clignements d’yeux et les mouvements […]

Alerte

Expérience de Mort Imminente (EMI) racontée par un neurologue

Le Neurologue Eben Alexander raconte qu’il n’a jamais cru en ces histoire de NDE et en Dieu avant qu’il fasse une EMI lui même et qu’il explique que pendant celle-ci il a également rencontré une femme dans un lieu paradisiaque. A son retour du coma il apprendra qui était cette personne qui fut bien vivante.   Source : Youtube / Divulgation Spirite

Santé

Euthanasie : Après 19 jours de coma, elle bouge un orteil au moment où les médecins veulent la débrancher

La patiente s’est manifestée au moment où les médecins allaient débrancher le respirateur artificiel. Pour les médecins, elle était en état de mort cérébrale. Mais une jeune anglaise de 22 ans a effectué un petit geste du doigt de pied pour signaler que son cerveau vivait encore, au moment où son assistance respiratoire allait être arrêtée. La méprise (NDLR : où la “méconnaissance” médicale ?) aurait pu être tragique, mais c’est un geste infime qui l’a finalement sauvée. La presse britannique relate l’histoire de Sam Hemming, une jeune femme de 22 ans, qui ne doit la vie sauve qu’à un mouvement de l’orteil pour signaler aux médecins qu’elle n’était pas en état de mort cérébrale, au moment où les médecins en accord avec la famille allaient la « débrancher ». La jeune Sam Hemming a été victime d’un grave accident de la circulation dans le sud-ouest du Royaume-Uni. Transportée à l’hôpital, elle y a subi une intervention chirurgicale avant de devoir être plongée dans un coma artificiel, avec peu d’espoirs de s’en sortir. Après 19 jours dans […]

Société

Les rêves d’immortalité du milliardaire Peter Thiel…

Peter Thiel, milliardaire libertarien et investisseur de premier rang dans la Silicon Valley, a 48 ans et 2,8 milliards d’euros. Une fortune qui lui permet de tout acheter et de vivre comme un roi jusqu’à la fin de ses jours. Logiquement pour quelqu’un qui peut potentiellement tout posséder, il s’intéresse à une des rares choses qu’il ne peut avoir : plus de temps. L’obsession de Peter Thiel pour la régénération cellulaire et la lutte contre le vieillissement, et ses investissements dans des start-up dédiées à la cause, sont connues dans la Silicon Valley. En 2014, il disait qu’il était « essentiellement contre » la mort et que, contrairement à tous ceux qui ont intégré le fait qu’ils mourront un jour, lui « préfère se battre contre ». Habituellement peu médiatique, Thiel s’est décidé à l’être un peu plus ces derniers mois : se révélant d’abord comme celui qui a financé, en sous-main, le procès qui a coulé le site Gawker. Ils avaient eu le malheur de révéler, il y a neuf ans, qu’il était gay ; devenant délégué en faveur de la candidature de […]

Actualité

A méditer : Un garçon de 4 ans revient à la vie après 30 minutes d’arrêt cardiaque

C’est lorsque les médecins décident de l’intuber que le jeune enfant fait un arrêt cardiaque. Déclaré cliniquement mort, le petit garçon est revenu à la vie après un long massage cardiaque. Six mois plus tard, il s’en sort sans séquelles. “Un miracle.” C’est ainsi que la mère de Liam, un garçon âgé de 4 ans, décrit le retour à la vie de son fils. Déclaré cliniquement mort, l’enfant a été ranimé après 30 minutes de massage cardiaque, selon une information diffusée par le Journal de Montréal lundi. Tout commence en juin dernier. Liam se trouve pris de vomissements. Ses parents croient à une gastro-entérite. Après trois jours, ses parents le conduisent aux urgences. Sur place, les médecins se montrent rassurants. Mais la santé du garçon ne s’améliore pas et deux jours plus tard, l’enfant est de retour aux urgences. Les médecins décident alors de l’intuber pour l’hydrater. C’est à ce moment-là que le jeune patient fait un arrêt cardiaque. Pas de séquelles “Il était très fragile et très déshydraté. Avec le stress, son coeur s’est […]