Santé

Du saumon transgénique bientôt dans les assiettes américaines

Ses détracteurs le surnomment «Frankenfish» ou «saumonstre». Le saumon transgénique AquAdvantage, tout droit sorti des laboratoires de la société de biotechnologies AquaBounty Technologies dans le Massachusetts, pourrait bientôt s’installer dans les assiettes. Du moins aux États-Unis. L’Agence fédérale des médicaments et de l’alimentation (FDA) vient de donner son feu vert à sa commercialisation. C’est la première fois qu’un animal au patrimoine génétique modifié est autorisé à entrer dans la chaîne de consommation humaine. Le saumon AquAdvantage est en fait un saumon de l’Atlantique auquel a été injecté un gène du saumon chinook du Pacifique. L’objectif : le faire grossir deux fois plus vite. Ce saumon d’un nouveau genre peut atteindre sa taille adulte au bout de 16 à 18 mois, au lieu de 30 mois pour un saumon nauturel 0de l’Atlantique naturel. Cette croissance fulgurante permet une commercialisation plus rapide et une production moins coûteuse. Après analyse complète des éléments scientifiques fournis par ses créateurs, la FDA estime que le saumon AquAdvantage «remplit les conditions réglementaires» et est «propre à la consommation». Les autorités sanitaires […]

Actualité

Apprentis sorciers : Des spermatozoïdes humains in vitro “pour lutter contre l’infertilité..”

Première mondiale à Lyon : des chercheurs ont réussi à créer des spermatozoïdes in vitro. Leur technique pourrait résoudre 30 à 50% des problèmes d’infertilité masculine. Jamais encore des spermatozoïdes humains n’avaient pu être créés in vitro jusqu’ici. Des chercheurs lyonnais ont réussi à créer des spermatozoïdes in vitro à partir de cellules souches testiculaires (NDLR : et non à partir de rien !). Une première mondiale, selon eux, qui pourrait révolutionner le traitement de l’infertilité de milliers d’hommes d’ici quelques années. La société de biotechnologies Kallistem, basée à Lyon, avait déjà dévoilé ses trouvailles en mai. Mercredi, elle a détaillé son travail mais, cette fois-ci, avec la caution du CNRS. Car depuis le printemps, le projet a avancé: les chercheurs lyonnais ont déposé des brevets et surtout, ont soumis à publication dans une revue scientifique –gage de validation par leurs pairs (NDLR, ??) — le fruit de leurs recherches. 20 ans de recherche Concrètement, ils ont réussi à obtenir in vitro des spermatozoïdes de rat, de singe puis d’homme. Pour y parvenir, il a […]

Actualité

Traçabilité, le scandale de l’agneau-méduse : Une enquête ouverte

«Le Parisien» a révélé mardi que la viande d’un agneau issu d’une mère génétiquement modifiée s’est retrouvée dans l’assiette d’un particulier en Septembre 2014… Une enquête préliminaire a été ouverte sur l’agneau de l’Inra issu d’une mère génétiquement modifiée qui s’est retrouvé dans le commerce et la chaîne alimentaire, sans doute après des actes individuels en interne, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. Confiée aux gendarmes de la section de recherche de Paris, cette enquête porte sur des faits présumés de mise sur le marché sans autorisation d’un produit contenant des OGM, abus de confiance et tromperie. Tout en dénonçant un « acte inadmissible » sur son site de Jouy-en-Josas dans les Yvelines, l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) a assuré que la viande de cette agnelle ne présentait « aucun risque » pour le consommateur. Des faits dissimulés pendant trois mois L’Institut a évoqué « des actes individuels inadmissibles » et « une succession d’erreurs et de responsabilités dans toute la chaîne hiérarchique ». Rubis, une agnelle née d’une brebis génétiquement modifiée dans le cadre d’un programme de recherche médicale sur […]

Actualité

Allergies : notre pauvre microbiote !

La bonne santé de notre intestin est fondamentale pour assurer le fonctionnement de notre système immunitaire. Les médecins en sont aujourd’hui convaincus. Or lorsqu’une allergie se déclenche, c’est bien le système de défense de notre organisme qui réagit à tort. Un appauvrissement de notre microbiote intestinal est peut-être une des causes de la hausse de l’incidence des allergies. Explications. Dès la naissance et au cours des 2 ou 3 premières années de vie, notre microbiote intestinal personnel se met en place. Très concrètement, notre intestin est progressivement colonisé par des milliards et des milliards de bactéries. « La biodiversité bactérienne dans l’intestin a été estimée à environ 1 200 espèces bactériennes », précise le Dr Stéphane Hazebrouck de l’INRA. Il s’agit là d’un phénomène naturel et nécessaire. Pour permettre cette colonisation, « des mécanismes de tolérance se mettent en place qui évitent des réactions immunitaires face à toutes ces bactéries », explique le Pr Antoine Magnan, chef du service de pneumologie du CHU de Nantes et président du Congrès francophone d’Allergologie (CFA). Mauvais mode de vie Or « lorsque cette colonisation […]