Santé

Un média enquête enfin sur la toxicité chimique des tampons hygiéniques !

En 2015, une mannequin américaine, Lauren Wasser, avait choisi de médiatiser son amputation d’une jambe suite à un syndrome de choc toxique (SCT) survenu à cause de l’utilisation de tampons (Voir notre article complet de l’époque). Une réalisatrice a mené une enquête édifiante sur le sujet qui a été diffusée mardi 25 avril 2017 sur France 5. Les mots sont forts, à l’image du traumatisme vécu par ces femmes. Elles ont frôlé la mort et cherchent à comprendre pourquoi. La réalisatrice Audrey Gloaguen a recueilli leurs témoignage ainsi que ceux des familles de victimes décédées et mené l’enquête auprès de scientifiques et des fabricants de protections hygiénique afin de tenter de mesurer l’ampleur du phénomène. Elle explique à nos confrères de Télérama s’être intéressée au sujet suite à la médiatisation du cas de cette mannequin américaine, en 2015. Lauren Wasser avait du subir l’amputation de sa jambe après un choc toxique. La réalisation de ce premier documentaire sur le sujet, “Tampon, notre ennemi intime”, a permis à Audrey Gloaguen de se rendre compte “qu’il n’y avait […]

Santé

Gels douche, shampooing, déodorants, tampons… Tous ces produits de salle de bains dont vous devriez lire les étiquettes

Une nouvelle étude s’interroge sur le lien entre les sels d’aluminium des déodorants et le cancer du sein. Mais ce n’est pas le seul produit auquel vous devriez vous intéresser dans votre salle de bains. Votre salle de bains ne vous veut pas que du bien. Une étude sur les déodorants, révélée lundi 26 septembre par Le Parisien, s’interroge sur le lien entre cancer du sein et les sels d’aluminium utilisés dans certains produits. Une étude qui, si elle ne permet pas de conclure à la dangerosité des déodorants (NDLR, Préservons l’industrie du cosmétique…), rappelle une nouvelle fois qu’il vaut mieux faire attention à la composition de vos produits hygiéniques et cosmétiques qui peuvent être pleins de substances indésirables. En s’appuyant sur le travail effectué par l’UFC-Que Choisir, qui liste 12 substances à éviter, franceinfo vous dresse la liste (non exhaustive) des produits dont vous devriez lire attentivement l’étiquette si vous souhaitez appliquer le principe de précaution. Les dentifrices : attention au sodium lauryl sulfate, au propylparaben et au triclosan Le premier risque de vous irriter la bouche, les deux […]

Santé

La douche vaginale, une mauvaise habitude à proscrire

Déjà fortement déconseillée en raison des infections qu’elle peut entraîner, la douche vaginale serait qui plus est un facteur de risque de cancer des ovaires, selon une récente étude américaine. En matière d’hygiène intime, s’il y a bien une habitude à perdre tout de suite, c’est celle de la douche vaginale. Cette pratique qui consiste à laver l’intérieur du vagin, en utilisant une poire par exemple, fragilise la flore vaginale. C’est elle qui permet au vagin de “s’auto-nettoyer”, or, elle se fragilise facilement avec ce geste. Parmi les méfaits évoqués, un déséquilibre du PH intime, impliquant de fait un plus grand risque d’infections de type mycose. La dernière étude en date sur le sujet évoque même un risque encore plus grand chez les femmes qui la pratiquent, celui d’être plus susceptible de souffrir d’un cancer des ovaires. Les travaux des chercheurs du National Institute of Environmental Health Science aux Etats-Unis, relayés notamment par le journal The Independent, ont consisté à suivre plus de 40.000 femmes âgées de 35 à 74 ans pendant 6 ans. A la fin de […]

Actualité

Toilettes : l’horreur du sèche-mains électrique

Se laver les mains quand on sort des toilettes, c’est bien sûr essentiel pour l’hygiène. Mais savez-vous que la manière dont vous vous séchez les mains est aussi déterminante ? Beaucoup de lieux publics proposent un sèche-mains électrique… Mais cet appareil n’est pas forcément le meilleur choix pour l’hygiène et la santé. Il est très important de sécher ses mains C’est la première des leçons : le séchage des mains fait partie intégrante de l’hygiène, laver ne suffit pas ! En effet, des bactéries demeurent sur les mains même après lavage. Or la chaleur et l’humidité favorisent leur développement. C’est ainsi que des mains lavées mais non séchées peuvent transmettre des bactéries… Mais comment se sécher les mains ? C’est toute la question. En effet, plusieurs méthodes existent. Si à domicile, nous choisissons pratiquement tous de nous sécher les mains sur une serviette de toilette, dans les lieux publics nous n’avons pas le choix. La grande majorité des établissements proposent soit des serviettes jetables en papier, soit des sèche-mains électriques qui font circuler de l’air, parfois chaud, sur les mains […]

Actualité

Topaal® : un anti-reflux retiré du marché

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a décidé de retirer du marché le Topaal®, un médicament contre les brûlures d’estomac et le reflux gastro-oesophagien de l’adulte. C’est à la suite de réclamations de patients concernant la qualité du produit, notamment son odeur suspecte, que la police sanitaire (?) de l’ANSM a mené une enquête en juillet 2015 au sein de l’usine de fabrication. Une chaîne de production défaillante L’acide alginique, extrait d’algues brunes, est le principal composant du Topaal®. Une succession d’étapes telles que le nettoyage, la déminéralisation, le broyage permettent l’extraction de cette substance active. Le Topaal® est commercialisé par la société Pierre Fabre et fabriqué au sein de l’usine Cargill France basée à Lannilis dans le Finistère. Les résultats de l’enquête parus dans le Journal officiel du 1er octobre 2015, ont montré que “les conditions de fabrication sur le site de Lannilis présentent des risques de mettre à disposition des matières premières contaminées ou détériorées“, notamment à cause d’un défaut de propreté des ateliers de fabrication de l’alginate et des carences dans la traçabilité […]

Actualité

Comment la ferme protège de l’allergie

Allergies alimentaires, asthme, rhume des foins, eczéma… les pathologies allergiques ne cessent de progresser dans les pays industrialisés. Le nombre d’allergiques a été multiplié par 20 en deux décennies et l’Organisation mondiale de la santé prédit qu’une personne sur deux sera touchée à l’horizon 2050. Comment expliquer cette augmentation? La théorie privilégiée par les spécialistes met en cause la trop grande aseptisation de nos modes de vie. Un manque d’exposition aux microbes, particulièrement durant l’enfance, entraînerait un dysfonctionnement du système immunitaire. Cette théorie dite de l’hygiène sort renforcée d’une nouvelle étude publiée ce vendredi dans la revue Science . Des chercheurs y expliquent comment l’inhalation de poussières issues d’étables protège contre les allergies respiratoires. L’idée d’une augmentation de la fréquence des allergies et d’autres maladies auto-immunes liée à un excès de propreté date de la fin des années 1980. Elle repose sur des études épidémiologiques ayant montré que les enfants qui grandissent dans des familles nombreuses ou dans des exploitations laitières souffrent beaucoup moins souvent d’allergies que les autres. Une recherche de ce type, publiée […]

Actualité

Microbes en nombre = moins d’allergies !

Quand il est occupé à combattre les agents infectieux, notre système immunitaire déclenche moins de réactions inutiles contre de faux ennemis. L’amélioration du niveau d’hygiène entraîne une diminution des contacts avec les microbes au cours de l’enfance. Mais ce n’est pas totalement bénéfique puisque les jeunes élevés dans un environnement relativement aseptisé souffrent plus d’allergies ou de maladies auto-immunes (comme le diabète de type 1) que les autres. C’est la base de la théorie hygiéniste, développée depuis des années, et qui suggère un lien entre l’augmentation de la fréquence des maladies allergiques et une baisse de l’incidence des pathologies infectieuses dans les pays industrialisés. Des chercheurs de l’Institut Pasteur viennent d’expliquer ce phénomène. Leurs travaux sont publiés dans la revue Science datée du 9 juillet. Les enfants vivant au contact d’animaux fermiers développent moins d’allergies que les autres. La théorie hygiéniste a suscité l’intérêt de très nombreuses équipes de recherche. C’est ainsi que des études épidémiologiques ont confirmé que les enfants vivant au contact d’animaux fermiers, et donc de plus d’agents microbiens que les autres, […]

Actualité

Allergies : notre pauvre microbiote !

La bonne santé de notre intestin est fondamentale pour assurer le fonctionnement de notre système immunitaire. Les médecins en sont aujourd’hui convaincus. Or lorsqu’une allergie se déclenche, c’est bien le système de défense de notre organisme qui réagit à tort. Un appauvrissement de notre microbiote intestinal est peut-être une des causes de la hausse de l’incidence des allergies. Explications. Dès la naissance et au cours des 2 ou 3 premières années de vie, notre microbiote intestinal personnel se met en place. Très concrètement, notre intestin est progressivement colonisé par des milliards et des milliards de bactéries. « La biodiversité bactérienne dans l’intestin a été estimée à environ 1 200 espèces bactériennes », précise le Dr Stéphane Hazebrouck de l’INRA. Il s’agit là d’un phénomène naturel et nécessaire. Pour permettre cette colonisation, « des mécanismes de tolérance se mettent en place qui évitent des réactions immunitaires face à toutes ces bactéries », explique le Pr Antoine Magnan, chef du service de pneumologie du CHU de Nantes et président du Congrès francophone d’Allergologie (CFA). Mauvais mode de vie Or « lorsque cette colonisation […]