Actualité

Rétropédalage : Agnès Buzyn favorable au remboursement de l’homéopathie

Alors que la polémique fait rage entre l’ensemble des acteurs de la santé suite à une tribune de 124 médecins contre les “médecines alternatives”, la ministre de la Santé Agnès Buzyn se prononce en faveur du maintien de son remboursement car “ça ne fait pas de mal”. [NDLR : Il semble important de préciser que Monsieur Yves Lévy, époux de Madame Agnès Buzyn est le directeur de l’Inserm et directeur scientifique du programme vaccinal de l’ ANRS…] La ministre de la Santé Agnès Buzyn s’est dite favorable au maintien du remboursement de l’homéopathie, médecine qui selon elle a “probablement un effet placebo” mais “ne fait pas de mal” sur RMC/BFMTV jeudi 12 avril 2018. L’homéopathie consiste à délivrer à des doses infinitésimales une substance produisant chez une personne saine des symptômes semblables à ceux présents chez une personne malade, l’objectif étant d’habituer l’organisme pour progressivement le désensibiliser. “C’est probablement un effet placebo. Si ça peut éviter d’utiliser des médicaments toxiques, quelque part je pense que nous y gagnons collectivement. Voilà : ça ne fait pas de mal“, […]

Actualité

120 000 personnes mobilisées pour l’homéopathie. Et vous ?

Message de Santé Nature Innovation : A chaque seconde, de nouveaux militants nous rejoignent. Déjà plus de 120 000 personnes ont signé la pétition. Merci ! Le déremboursement de l’homéopathie ne passera pas !Signez vite la pétition et partagez-la avec vos contacts. Plus nous serons nombreux, plus l’homéopathie sera prise au sérieux. À votre santé ! Jean-Marc Dupuis ALERTE : début 2018 – l’homéopathie en danger de mort ! NON AU DÉREMBOURSEMENT des traitements homéopathiques ! Chère lectrice, cher lecteur,Le 29 septembre 2017, les autorités de santé ont déclenché une offensive sans précédent pour supprimer l’homéopathie. Le Conseil scientifique des Académies des sciences européennes a remis ce jour-là un rapport réclamant le déremboursement de l’homéopathie [1].Motif invoqué ? Sa prétendue « inefficacité » :« Il n’existe, écrivent les auteurs du rapport, aucune preuve, scientifiquement établie et reproductible, de l’efficacité des produits homéopathiques – même s’il y a parfois un effet placebo. »Vous allez voir dans un instant que ce verdict repose sur des données mensongères et incomplètes, mais qu’importe… « quand on veut tuer son chien, on l’accuse d’avoir la rage » dit le dicton. Et ça […]

Actualité

Homéopathie : le vademecum du résistant

Il devient presque impossible de se procurer en pharmacie un nombre important de remèdes homéopathiques. La guerre contre l’homéopathie menée par les laboratoires pharmaceutiques s’achèvera-t-elle par la mort de ces remèdes ? Oui, sauf si vous entrez en résistance et fabriquez vous-mêmes vos remèdes en partant, si possible, des vieux remèdes homéopathiques qui se trouvent encore dans votre placard à pharmacie. Michel Dogna vous dit comment faire. Il y a 10 ans je diffusais déjà des articles titrant « L’homéopathie sabotée ». Je dénonçais alors : Des souches mères souvent douteuses (erreurs de cueillette) . La loi scandaleuse de la chauffe des souches organiques à 131°. Je rappelle que l’une des méthodes pour effacer les mémoires homéopathiques est de chauffer à 70°. L’interdiction de l’auto-isothérapies (trop efficace). Le sabotage par la chauffe des biothérapiques (exsudats pathologiques) pour de fausses raisons prophylactiques. Exemple : seulement 5 CH = 10 DH = dilution des toxines de 1/10 milliardième (on rêve !). Enfin, j’ai toujours contesté le choix français des granules, qui est la formule la moins efficace […]

Actualité

L’homéopathie est une thérapie quantique (preuves).

C’est l’un des grands messages de premier congrès français de « Thérapies Quantiques », qui fut organisé à Aix-en-Provence les 20 et 21 novembre 2010. Médecins et chercheurs spécialistes de la physique et de la chimie quantique, de l’aromathérapie et des médecines vibratoires étaient au rendez vous. En 2005, un article du Lancet, revue médicale britannique renommée proclamait « La fin de l’homéopathie »… Le premier congrès de thérapie quantique d’Aix-en-provence vient pourtant d’en démontrer l’extraordinaire vitalité. Devant une salle comble, une dizaine de spécialistes se sont succédé pour confirmer la pertinence de cette approche au regarde des connaissances en physique quantique. Albert Claude Quemoun, docteur en pharmacie, président de l’Institut Homéopathique scientifique est expert scientifique international à Genève, a ouvert les débats : « En entendant les mots « dimension invisible de l’information », j’ai de suite pensé aux travaux que j’ai réalisé et fait valider par l’Inserm en 1984, sur l’effet de substances indétectables sur le cerveau (…) Ces travaux qui ont été confirmés scientifiquement en 2007, grâce à l’équipe du Dr William Rostène, directeur de recherche en neurophysiologie à l’Inserm. » […]