Santé

Paracétamol. L’usage prolongé durant la grossesse est nocif pour le bébé

Une étude britannique révèle que la consommation régulière de paracétamol (Doliprane, Efferalgan, Dafalgan, Actifed, etc.) durant la grossesse pourrait réduire la production de testostérone chez l’enfant. Déjà pointée du doigt dans une précédente étude, la consommation chronique de paracétamol, notamment lors de la grossesse serait dangereuse pour l’enfant. C’est le constat dressé par une étude irlandaise, publiée mercredi dans la revue Science Translational Medicine. En effet, la prise prolongée de l’analgésique aurait des conséquences graves sur la production de testostérone chez le foetus mâle. Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs de l’université d’Édimbourg (Écosse) ont transplanté des greffons de tissu testiculaire sur des souris, auxquelles ils ont administré, tous les jours, une dose de paracétamol. Sept jours plus tard, les scientifiques ont noté une baisse de la production de testostérone de près de 45 %. Les auteurs de l’étude préconisent la plus grande vigilance Pour l’heure, les chercheurs n’ont pas réussi à établir de lien entre la baisse du niveau de testostérone et la consommation de paracétamol. Ceux-ci ont tenu à préciser que face à cette découverte, d’autres recherches […]

Santé

Dépakine durant la grossesse : nouveau scandale ?

MÉDICAMENT – Une mère de famille, dont les deux enfants souffrent de malformations, a porté plainte pour “non-signalement d’effets indésirables”. En cause ? La prise d’un médicament pour traiter l’épilepsie pendant sa grossesse, le Dépakine. A l’heure actuelle, 135.000 femmes en âge de procréer sont sous Dépakine. Un nouveau scandale nommé Dépakine ? Une famille normande vient de déposer une première plainte contre X visant le laboratoire Sanofi pour “non signalement d’effets indésirables”, suite à la prise d’un anti épileptique pendant la grossesse de la mère. Salomé et Nathan, les deux enfants, souffrent aujourd’hui de malformations graves. La jeune fille, aujourd’hui âgée de 16 ans, présente un spina bifida. Autrement dit, un défaut de fermeture du système nerveux au niveau de la colonne vertébrale. Nathan, son petit frère de 13 ans, est le plus atteint. Il souffre lui de malformation de la verge, de troubles du spectre autistique et de l’attention, des troubles du langage et de la motricité fine l’empêchant d’écrire à la main. Les deux enfants souffrent de malformations graves Marine Martin, leur mère, est […]

Actualité

La méthode Billings pour en finir avec la pilule ?

La pilule, c’est simple, facile, on ne se pose pas de question, il suffit de veiller à la prendre tous les jours à heure régulière. Et cela dure pendant trente ans ! Rendez-vous compte ! Au moins trente ans d’apport hormonaux synthétiques, trente ans d’intoxication à des produits d’origine chimique qui vont, certes, permettre aux femmes de barrer la route à une grossesse qui n’est pas souhaitée, mais qui, par ailleurs, va entraîner des conséquences sur l’organisme qui ne sont pas sans dangers. La pilule, ce n’est pas un bonbon Le professeur Henri Joyeux, chirurgien cancérologue de renom, a été le premier en France à alerter les femmes sur les dangers de la pilule. Dans son ouvrage « La pilule contraceptive »(Éditions Rocher) écrit avec Dominique Vialard, qui collabore àAlternative Santé depuis de nombreuses années, le professeur Joyeux atteste que l’administration excessive d’hormones féminines fabriquées synthétiquement est dangereuse pour des organes aussi sensibles que les seins, l’utérus ou les ovaires (voir l’article ici). En découlent des complications cardiovasculaires, cérébrales, cutanées, des atteintes cancéreuses et même […]

Actualité

Une nouvelle pilule du lendemain est disponible en LIBRE-SERVICE dans les pharmacies.

Depuis le vendredi 17 Avril 2015, une nouvelle pilule du lendemain est disponible en libre-service dans les pharmacies. Celle-ci est efficace durant 5 jours.  Après Norlevo, c’est une deuxième contraception “d’urgence” qui vient d’être mise en vente par le laboratoire HRA Pharma dans plus de 60 pays. Depuis vendredi dernier, EllaOne est disponible dans les pharmacies et en libre-service, ce qui signifie qu’elle est vendue sans ordonnance. Celle-ci peut être prise cinq jours après le rapport sexuel, contre trois pour la précédente. Elle divise le risque de grossesse par six alors que Norvelo, également en vente libre et gratuite pour les mineures depuis 1999, le réduit par 2. Plus chère qu’avant  Bonne nouvelle donc, pour les femmes qui se retrouvent exposées à une grossesse non désirée après un oubli de pilule, un problème de préservatif, un rapport non protégé ou un viol. EllaOne est prise en charge à 65% par la Sécurité sociale lorsqu’elle est prescrite par un médecin, mais son coût est beaucoup plus élevé que Norlevo. Le comprimé est en effet vendu au […]