Société

Bêtise sans frontière : Une icône féministe britannique ne veut pas que les jeunes filles lisent des auteurs masculins

Caitlin Moran, écrivain et journaliste anglaise a appelé le 8 mars les jeunes filles à éviter de lire des livres écrits par des hommes afin d’échapper aux préconçus que ces oeuvres contiendraient à propos des femmes. «Si j’avais un conseil à donner aux jeunes femmes, ce serait ceci : les filles, ne lisez aucun livre écrit par un homme.» Cette recommandation plutôt radicale a été lancée le 8 mars, journée internationale des droits des femmes, par Caitlin Moran, célèbre auteur du best-seller How to be a woman et féministe revendiquée. Worst advice ever. ‘If I had one piece of advice for young girls it would be this : don’t read any books by men.’ https://t.co/jxJXTAAybx — Joanna Williams (@jowilliams293) 9 mars 2017 L’éditorialiste du journal The Times a livré son analyse un peu spéciale dans un article rédigé sur le site de la maison d’édition Penguin. Mais pourquoi donc les jeunes filles devraient se passer des écrits d’auteurs comme J. D. Salinger, William Faulkner, Raymond Chandler, Ernest Hemingway ou Philip Roth ? «Ne les lisez pas. […]

Société

” IL” va accoucher

“Un enfant (le premier britannique du genre) va naître d’un transgenre britannique née femme, mais qui se veut mâle et l’est pour l’état civil, et qui interrompt sa « transition » pour l’occasion. C’est l’incarnation d’une volonté maladive de nier l’ordre naturel. Les plus grands désordres découlent aisément de petites idées toutes faites, de préjugés ordinaires – ou devenus tels. Un enfant à naître d’un mâle « enceinte » était dans l’Empire romain décadent l’objet d’étonnements grivois, et voilà trente ans un sujet de film. On a bien ri en voyant le séducteur latin Marcello Mastroianni enceinte jusqu’aux yeux dans L’événement le plus important depuis que l’homme a marché sur la terre, ou Arnold Schwarzenegger, le roi de la muscu, dans Junior. Aujourd’hui, nul ne rit plus. Il est presque ordinaire et normal qu’un homme soit enceinte. C’est l’effet de la propagande féministe devenue en pratique idéologie dominante : madame Michu ne croit plus en l’ordre naturel, elle choisit sa vie, elle est ouverte au monde, elle est adepte de la théorie du genre. Le reste n’est qu’une question de technique. […] Cet être […]

Société

Deux scientifiques dénoncent le mensonge de l’évolutionnisme et de l’idéologie du genre

Le 28 juillet, à Cracovie, deux scientifiques ont donné une remarquable conférence pour exploser des mythes communément enseignés sur le « cousinage » entre l’homme et le singe, l’évolutionnisme – et aussi sur l’idéologie du genre qui conteste directement la loi naturelle et le dessein de Dieu sur l’homme et la femme. Les anglophones en trouveront la retranscription compète ici. Pour les autres, il vaut la peine d’en connaître les grandes lignes. Ses auteurs sont Hugh Owen, directeur du Centre Kolbe pour l’étude de la Création, et le Dr Thomas Seiler, professeur de physique à l’université technique de Münich. « Aujourd’hui, il y a une grande confusion parmi de nombreux catholiques, spécialement à propos de ce que signifie être un homme ou une femme, et du plan immuable de Dieu pour la sainteté du mariage et pour la famille. Dieu n’est pas l’auteur de cette confusion. Et quiconque étudie et garde son enseignement à ce sujet, tel qu’il a été transmis depuis les apôtres, ne tombera pas dans la confusion », ont-ils déclaré d’emblée. Le mensonge de l’évolutionnisme a facilité […]

Actualité

Le Parlement portugais prive les enfants d’un papa et d’une maman

10 février 2016 Passant outre le veto du président, le Parlement portugais a voté aujourd’hui, à la majorité absolue des députés, une loi autorisant l’adoption par les homosexuels. L’ensemble des partis de gauche, majoritaires depuis les élections législatives du 4 octobre, ont voté pour, ainsi qu’une vingtaine de députés de l’opposition de droite. Source : Le salon beige (Février 2016)

Actualité

Un enfant de 6 ans devient transsexuel

Voilà une histoire qui montre combien cette société marche sur la tête et a perdu tout repère. Au Royaume-Uni, une maman a accepté fièrement le changement de son fils de 6 ans après avoir réalisé qu’il est né dans le mauvais corps. La mère a compris que son fils Daniel aurait dû être sa fille, quand elle l’a rattrapé avec une paire de ciseaux, essayant de couper son pénis. Cette maman raconte qu’il a toujours été plus intéressé par les poupées de ses sœurs que par les ballons de football de ses frères. Elle raconte la scène, quand l’enfant avait 3 ans : «Il était dans le bain. Et d’une certaine manière, il avait réussi à trouver une paire de ciseaux. Lorsque je me suis retourné, il les tenait au-dessus de son sexe. J’ai essayé d’être calme et lui ai demandé ce qu’il faisait, et il m’a dit qu’il était sur le point de couper son zizi pour qu’il puisse être une fille. Je lui ai dit qu’il ne pouvait pas car il pourrait se blesser et beaucoup […]