Santé

La douche vaginale, une mauvaise habitude à proscrire

Déjà fortement déconseillée en raison des infections qu’elle peut entraîner, la douche vaginale serait qui plus est un facteur de risque de cancer des ovaires, selon une récente étude américaine. En matière d’hygiène intime, s’il y a bien une habitude à perdre tout de suite, c’est celle de la douche vaginale. Cette pratique qui consiste à laver l’intérieur du vagin, en utilisant une poire par exemple, fragilise la flore vaginale. C’est elle qui permet au vagin de “s’auto-nettoyer”, or, elle se fragilise facilement avec ce geste. Parmi les méfaits évoqués, un déséquilibre du PH intime, impliquant de fait un plus grand risque d’infections de type mycose. La dernière étude en date sur le sujet évoque même un risque encore plus grand chez les femmes qui la pratiquent, celui d’être plus susceptible de souffrir d’un cancer des ovaires. Les travaux des chercheurs du National Institute of Environmental Health Science aux Etats-Unis, relayés notamment par le journal The Independent, ont consisté à suivre plus de 40.000 femmes âgées de 35 à 74 ans pendant 6 ans. A la fin de […]

Santé

Une bombe dans votre intestin…

NDLR, Cet article initialement publié par un site d’information et de vente a attiré l’attention de SOS-Harmonie,  sa qualité pédagogique nous a paru plus importante que les produit vantés, chacun restant libre d’acheter ou de substituer. Un tube digestif mal entretenu, peuplé de bactéries et de champignons opportunistes et pathogènes (en particulier Candida albicans) et pollué par des aliments mal digérés risque de se retrouver encombré par des matières fécales nauséabondes et toxiques. Ce phénomène est facteur de déséquilibres et de troubles de gravité variables. En particulier, vous pouvez souffrir de constipation rebelles, de ballonnements, de diarrhées, d’inflammations diverses, d’eczéma, d’instabilité d’humeur ou de maladies plus graves, comme une colopathie fonctionnelle, une diarrhée sanglante ou un cancer du côlon. Lors d’une autopsie, il n’est pas rare de constater que le côlon de la personne décédée est fortement encombré par des excréments. C’est l’origine de l’adage : “la mort commence dans le côlon”. Un intestin malpropre, c’est le risque d’une immunité déficiente car la flore intestinale sert normalement de barrière de protection contre les invasions extérieures. […]

Actualité

Plus de 200 maladies liées à des problèmes de flore intestinale

Titre original : ” Tic-tac tic-tac, vos intestins vont-ils exploser ? “ « Actuellement, en France, on est ballonné partout », lançait le Pr Henri Joyeux lors d’une récente conférence [1]. « On est ballonné dans les hôpitaux ; on est ballonné dans les ministères ; on est ballonné dans les familles, et on est ballonné dans les maisons de retraite ! » Les trois facteurs principaux sont : Le stress et le manque d’activité physique L’augmentation des polluants, à commencer par les métaux lourds, dans l’air, l’eau et les aliments que nous consommons Une nourriture mal supportée par nos intestins, entraînant l’inflammation du tube digestif et de la porosité intestinale, source d’innombrables maux Mais votre corps ne reste pas passif. Au contraire, il ne cesse de vous envoyer des signaux de détresse ! Diarrhées, constipation, douleurs abdominales, flatulences et mauvaise haleine, maux de tête, insomnie, fluctuation d’humeur sont, entre autres, ses façons de vous crier « AU SECOURS ! » Mais pourquoi un grand cancérologue comme le Pr Joyeux s’inquiète-t-il de nos problèmes digestifs ? Parce que le lien est malheureusement très étroit avec les plus graves maladies. Une chercheuse du […]

Actualité

Des bactéries intestinales chez le nourrisson, une arme contre l’asthme

Les nouveaux-nés pourraient être protégés à vie contre l’asthme si leur flore intestinale acquiert certains types de bactéries avant trois mois, ont déterminé des chercheurs, ouvrant la voie à un traitement préventif contre cette allergie respiratoire chronique en forte augmentation. L’asthme, qui a quadruplé dans la population depuis les années 1950, affecte jusqu’à 20% des enfants dans les pays occidentaux, soulignent les scientifiques mercredi dans la revue médicale américaine Science Translational Medicine. “Cette étude montre que quatre types de bactéries intestinales jouent un rôle dans la prévention de l’asthme mais seulement très tôt dans la vie, au moment de la formation du système immunitaire du nouveau-né“, précise Brett Finlay, professeur de microbiologie à l’Université de Colombie-Britannique au Canada et l’un un des principaux auteurs. Cette découverte ouvre la voie à la mise au point de traitements probiotiques préventifs pour les nouveaux-nés pouvant les prémunir contre l’asthme, estiment les chercheurs. Elle pourrait également permettre de concevoir des tests pour prédire chez les jeunes enfants ceux qui ont le plus de risques de souffrir d’asthme. Pour leurs […]

Actualité

La pollution à l’ozone éteint le parfum des fleurs

Même si nous apprécions le doux parfum de certaines plantes à fleurs, nous n’en sommes les « cibles » que par accident. Ces arômes, résultant d’un cocktail de ce que les scientifiques appellent des « composés organiques volatils » (ou COV en abrégé), servent en général d’outils de communication pour ces végétaux et notamment pour se signaler auprès des insectes susceptibles de les polliniser. Abeilles, bourdons et compagnie utilisent en effet ces molécules pour détecter les fleurs à courte ou longue distance et recueillir un certain nombre d’informations sur les plantes qui les ont émises comme par exemple leur espèce ou la « récompense » à laquelle les insectes peuvent s’attendre s’ils s’en vont les butiner. En remontant la piste odorante dans la direction où les COV sont de plus en plus concentrés, ils parviennent à la source. Encore faut-il que la piste soit assez claire et que les indices parfumés envoyés par la plante ne soient pas effacés, à l’instar des morceaux de pain que le Petit Poucet abandonne derrière lui et que mangent les oiseaux… C’est ce problème de […]

Santé

Intestin, bactéries et santé de fer

Il y a 20 ans, des chercheurs découvraient au Pérou une bactérie incroyable. Aujourd’hui vous pouvez facilement l’utiliser pour avoir une santé de fer. Je vous en dirai plus dans un instant. Mais tout d’abord, connaissez-vous le secret ignoré de beaucoup pour atteindre la santé optimale ? Ce secret, c’est de prendre soin des bactéries qui colonisent votre corps – en particulier votre intestin. Notre deuxième cerveau Les liens entre l’intestin et la santé générale fascinent les chercheurs, qui ont remarqué que lorsque le tube digestif est mal entretenu, peuplé de bactéries et de champignons pathogènes (en particulier Candida albicans), les déséquilibres et troubles de gravité variable se multiplient. En particulier, vous pouvez souffrir de constipation rebelle, de ballonnements, de diarrhées, d’inflammations diverses, d’altérations de la peau, d’instabilité d’humeur ou de maladies plus graves, comme une colopathie fonctionnelle ou une diarrhée sanglante. Un intestin malpropre, c’est le risque d’une immunité déficiente. Vous souffrez alors d’une vulnérabilité plus grande aux maladies infectieuses et inflammatoires touchant les sphères digestives, respiratoires, urogénitales, etc. De plus, un côlon « malade » est aussi […]