Société

Euthanasie & “acharnement thérapeutique” : Culture de la mort & rentabilité

Le cas Vincent Lambert ACTUALITÉS Communiqué, Paris, le 20 juin 2018 L’audience au Tribunal Administratif de Châlons-en-Champagne vient de se terminer. La décision sera rendue dans quelques heures ou quelques jours. Les amis de Vincent Lambert veulent que la vérité médicale sur Vincent soit établie, et demandent une nouvelle expertise ainsi que la nomination d’un nouveau collège d’experts. Si cela n’était pas le cas, ce serait un véritable scandale. Le tribunal se contenterait d’une vérité pré-écrite sur l’état de santé de Vincent. Les experts judiciaires qui se sont dessaisis avaient recommandé la nomination de spécialistes de patients en état pauci-relationnel, des experts éthiques ainsi que le transfert dans un établissement adapté. Ces demandes sont celles du Comité de soutien. Communiqué, 19 juin 2018   Demain, 20 juin, une audience sur les nouvelles modalités de l’expertise pour évaluer l’état de Vincent aura lieu au Tribunal Administratif de Châlons-en Champagne. Le Président du Tribunal pourrait procéder à la nomination d’un second collège d’experts. Les recommandations des médecins-experts qui se sont désistés seront ou non prises en compte. […]

Actualité

Coma : Un enfant déclaré cliniquement mort se réveille juste avant d’être débranché

Que savent vraiment les médecins des situations végétatives ? La question se pose à nouveau alors que, à Mobile, en Alabama, un enfant diagnostiqué cliniquement mort est sorti du coma, alors même qu’il devait être débranché et que ses parents avaient consenti au don de ses organes. L’histoire sidérante du jeune Trenton Mc Kinley a fait le tour du monde. Ce jeune garçon de 13 ans souffrait d’un grave traumatisme au cerveau après un accident de buggy. Alors qu’il était plongé dans le coma depuis deux mois, les médecins l’avaient déclaré cliniquement mort, dans un état quasi végétatif. C’est peu après que ses parents se soient résolus à signer les documents pour faire don de ses organes, qui devaient sauver la vie de cinq autres enfants : “Ses yeux étaient noirs et secs et je savais qu’il n’hésiterait pas à sauver cinq vies”, a raconté sa mère. Mais la veille du jour où il devait être “débranché”, Trenton a miraculeusement donné des signes de vie. “Sourire de mon enfant chéri aujourd’hui. Gloire à Dieu… Je […]

Société

[Maj2] Bébé dans le coma à Marseille : L’avocat de l’APHP persiste sur l’arrêt des soins malgré un jugement contraire

Le Conseil d’État a finalement ordonné mercredi 8 mars 2017 la poursuite des traitements de Marwa, une petite fille de 15 mois lourdement handicapée, hospitalisée à Marseille. La plus haute juridiction administrative a estimé dans son ordonnance que cela ne relevait pas d’une « obstination déraisonnable », condition posée par la loi à un arrêt des soins. Statuant en urgence, le Conseil d’Etat s’est fondé sur deux éléments : une « amélioration » de l’état de conscience de l’enfant, excluant toute certitude sur son « évolution à venir », et « l’avis des parents », qui s’opposent « de manière unanime à l’arrêt des traitements ». EUTHANASIE – Les parents de ce bébé plongé dans un coma artificiel réclament son maintien en vie, contrairement au corps médical… Les juges qui doivent trancher pour ou contre la poursuite des soins de la petite Marwa, un bébé d’un an plongé dans un coma artificiel à Marseille, ont entendu lundi les arguments inconciliables des parents et du corps médical. « Il faut lui laisser la chance de vivre », a déclaré devant le tribunal administratif de Marseille le père de la fillette, Mohamed Bouchenafa, […]

Actualité

Un point sur la situation de Vincent Lambert avec les avocats

Déjà plusieurs mois sans nouvelles… Mais l’actualité n’en est pas moins chargée pour Vincent, sa famille et ses amis. Pour faire un point sur ce qui s’est passé et sur l’avenir de Vincent, Maître Jérôme Triomphe et Maître Jean Paillot répondent aux questions du Comité de soutien. 1. Comment Vincent se porte-il ? Malgré les manquements dans la prise en charge, il a évolué positivement depuis 3 ans, ce dont ont attesté 5 médecins experts des patients en état pauci-relationnel. Le 5 décembre 2016, il a tenté quatre fois de vocaliser, devant ses parents, et la 4ème fois devant deux aide-soignantes qui en ont été impressionnées. Faut-il rappeler que Vincent a survécu à 31 jours sans alimentation en avril et mai 2013 ? Tous les spécialistes nous disent que cela démontre une force de vie évidente, à défaut de quoi il se serait laissé aller en quelques jours. 2. N’a-t-il toujours pas le droit à la rééducation dont il a besoin ? Non, la rééducation à l’alimentation par la bouche n’a pas encore été entreprise. […]

Actualité

EUTHANASIE : Une solution humaine et digne..?

François Hollande a demandé jeudi 19/01/2017 qu’une “solution humaine et digne” soit trouvée au sort (NDLR, à jouer aux dés ?) de Vincent Lambert, patient plongé dans un état végétatif depuis 2008 (Faux !), dans un entretien à France Bleu (Officine AFP) Champagne-Ardennes. “Nous devons maintenant trouver une solution humaine et digne dans le cadre de l’application de la loi”, a estimé François Hollande, (NDLR, Quelle Loi ? Celle des Hommes ou celle du monde spirituelle que l’on se plait à occulter depuis les Lumières ?) répondant indirectement (NDLR, Répondre directement n’aurait pas été “humain et digne”…) au courrier que lui avait adressé François Lambert, le neveu (NDLR, Quel est l’avis de l’arrière petit cousin ?) de Vincent Lambert. Celui-ci lui avait demandé qu’il intervienne pour que le CHU de Reims, où son oncle est hospitalisé, reprenne une procédure d’arrêt des soins, “pour que la légalité ne soit pas que théorique” (Pas de place pour les éléments nouveaux, la révision ou la jurisprudence ?). Chronologie ici “Rien ne bougera au CHU sans qu’une décision politique […]

Alerte

Le bébé dans le coma que les médecins voulaient débrancher s’est réveillé après 2 mois

Marwa, un an, était dans un coma artificiel depuis 2 mois suite à un virus foudroyant… Le combat de ce père de famille a beaucoup fait parler. Mohamed Bouchenafa, père d’une petite Marwa, âgée d’un an avait saisi mi-novembre le tribunal administratif de Marseille (Bouches-du-Rhône) pour empêcher que les médecins de l’hôpital de la Timone à Marseille ne débranchent son enfant, en coma artificiel. Après avoir été hospitalisée à Lenval, à Nice, Marwa y avait été admise le 25 septembre et placée en coma artificiel, à la suite d’un virus foudroyant ayant causé de sévères troubles neurologiques et la défaillance de plusieurs organes, dont son cœur. Pétition toujours en ligne « Cette patiente ne pourra pas garder longtemps son appareil respiratoire. À terme, il faudra une trachéotomie. C’est une opération lourde, avec un taux de mortalité de 20 % et des complications qui peuvent être très sévères. Selon les médecins de l’AP-HM, ce serait de l’acharnement thérapeutique », expliquait Me Christel Schwing, une des avocates de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM). Pour la famille en revanche, les clignements d’yeux et les mouvements […]

Société

Culture de la mort : le médecin peut décider d’arrêter le traitement d’un patient

Lorsqu’une personne n’est plus en état d’exprimer sa volonté et qu’un arrêt de traitement est souhaitable pour éviter qu’elle se retrouve en situation d’acharnement thérapeutique*, le médecin peut, après une procédure collégiale, lui délivrer une sédation profonde et continue, jusqu’à son décès. Désormais, toute personne dont le pronostic vital est engagé à court terme peut indiquer, dans des directives anticipées, son choix sur l’arrêt des traitements destinés à le maintenir en vie. Il est également possible d’exprimer ce choix, à l’avance, alors que l’on est en bonne santé. À cet effet, le gouvernement propose deux formulaires de “directives anticipées” : l’un pour les personnes atteintes d’une grave maladie ou en fin de vie, l’autre pour les personnes qui n’ont pas de problème de santé au moment de la rédaction du document. En l’absence de ces consignes, la volonté de la personne hors d’état de s’exprimer peut être relayée par une personne de confiance. Encore faut-il que le patient ait expressément désigné par écrit cet individu (proche, famille, médecin traitant). À défaut, le médecin doit se tourner vers le praticien […]

Actualité

Tutelle de Vincent Lambert : une décision incohérente ?

Ce jeudi 10 mars, le juge des tutelles de Reims a désigné Rachel Lambert, la femme de Vincent Lambert, Tutrice de son mari et l’UDAF (l’Union Départementale des Affaires Familiales) comme subrogé tuteur. Cette décision est incompréhensible : une personne qui est au cœur du conflit que souligne pourtant la juge – madame Rachel Lambert – ne peut être désignée comme tutrice. Dans une affaire où il y a eu tant de médiatisation et qui a déclenché tant de violence entre les proches de Vincent Lambert, cette règle s’imposait encore plus. Cette décision a indéniablement un caractère politique. Cependant, c’est toujours le juge des tutelles qui décide le transfert. Cette décision ne remet pas donc pas en cause le principe du transfert, qui fait l’unanimité. De plus, le tuteur n’a pas de voix prépondérante pour demander l’arrêt de la nutrition et de l’hydratation. Maître Jérôme TRIOMPHE et Maître Jean PAILLOT, contactés, nous confirment interjeter appel aujourd’hui même de cette décision. Leur propos est rassurant : « Tout est rédigé dans cette décision comme s’il avait […]

Actualité

Ignorance spirituelle : La Californie prête à légaliser l’euthanasie

L’émotion causée par le suicide d’une jeune femme cancéreuse a “galvanisé le mouvement” en faveur de la légalisation du suicide assisté. La Californie s’apprête à devenir le cinquième État américain autorisant l’euthanasie, avec une loi controversée, mais qui bénéficie de l’émotion causée en Amérique par le suicide d’une jeune femme atteinte d’un cancer incurable. Cette loi « permet aux malades en phase terminale de demander à un médecin de leur prescrire des médicaments pour les aider à mourir », selon un communiqué mercredi sur la page de la parlementaire Susan Talamantes Eggman (D), l’une des députés à l’origine du texte. Elle a été adoptée à 43 votes contre 34 par la Chambre des représentants de Californie (ouest des États-Unis). Un premier projet de loi avait été rejeté lors d’un vote en juillet. Le texte devrait à présent être adopté sans difficulté d’ici la fin de la semaine par le Sénat californien, qui avait déjà « adopté un projet de loi similaire en juin », a commenté Monica Schmalenberger, assistante parlementaire. Le gouverneur Jerry Brown doit […]

Actualité

Les pédiatres néerlandais veulent légaliser l’euthanasie pour les enfants de moins de 12 ans

Des enfants qui endurent des souffrances intolérables et sont incurables doivent pouvoir demander à mourir, estiment vendredi les pédiatres néerlandais, alors que la loi prévoit un âge minimum de 12 ans pour les demandes d’euthanasie. Aux Pays-Bas, des enfants âgés de 12 ans peuvent demander à être euthanasiés « Nous estimons qu’une limite d’âge arbitraire comme celle de 12 ans doit être changée et que la capacité de chaque enfant à demander à mourir doit être évaluée au cas par cas », a déclaré à l’AFP le professeur en pédiatrie à l’Université de Groningen, Eduard Verhagen, qui a participé à l’élaboration de la décision au sein de l’Association néerlandaise des pédiatres. Aux Pays-Bas, des enfants âgés de 12 ans et plus peuvent demander à être euthanasiés s’ils endurent des souffrances intolérables, sont incurables, sont proches de la mort, sont capables d’exprimer leur volonté et si leurs parents approuvent cette demande. « Si un enfant de moins de 12 ans remplit les mêmes conditions, les pédiatres sont pour l’instant impuissants », assure M. Verhagen : « il est temps de s’attaquer […]