Santé

Non au sabotage chimique de nos vies (Pétition) !

Vous le savez sûrement les perturbateurs endocriniens sont l’un des sujets de santé les plus préoccupants de notre temps. En cette période électorale il est bon de le rappeler à nos politiques ! Pesticides & santé : BigPharma veut nous imposer PLUS de perturbateurs endocriniens  Les géants de l’industrie chimique et des pesticides sont sur le point de réaliser le casse du siècle, au détriment de notre santé. Les multinationales BASF, Monsanto, Syngenta etc. s’activent en effet en ce moment même, dans les coulisses de la Commission européenne, afin d’obtenir une dérogation pour commercialiser des produits hautement toxiques, comportant de nombreux perturbateurs endocriniens. « Perturbateur endocrinien » ? Cette appellation scientifique compliquée n’est pas utilisée par hasard. Cauchemar pour la santé Elle cache un véritable cauchemar pour notre santé. Il s’agit de molécules chimiques qui peuvent modifier ou gravement abîmer la production des hormones naturelles. Ces polluants ont envahi l’air, l’eau, les aliments, les cosmétiques, les logements, les transports, etc. et leur impact quotidien sur notre santé – comme la santé des oiseaux, des poissons, des mammifères – est absolument dramatique. […]

Société

Délit d’entrave à l’avortement : point culminant d’un comportement absolument totalitaire

La proposition de loi relative à l’extension du délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse revient à l’Assemblée nationale le 26 janvier. Jean-Frédéric Poisson vient de déposer un amendement de suppression. Il explique : “Cet amendement vise au respect de la liberté d’expression et à la suppression de la possibilité d’extension aux moyens de communication au public par voie électronique ou de communication au public en ligne du délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse. Ce gouvernement a fait de l’avortement un droit fondamental, a supprimé la notion de détresse comme condition pour y avoir recours, et enfin le délai de réflexion obligatoire avant de poser un acte aussi peu anodin. Il voudrait maintenant faire taire ceux qui tentent d’apporter une voix moins idéologue sur un sujet si difficile, ceux qui rappellent que l’avortement est toujours un drame, ceux qui voudraient aider les femmes à étudier toutes les autres possibilités qui s’offrent à elle. Il s’agit du point culminant d’un comportement absolument totalitaire. Ce texte est grave parce que le sujet est grave, mais également parce qu’il […]

Actualité

Des métaux lourds retrouvés dans l’alimentation des bébés

L’Anses a passé au crible pendant six ans près de 670 substances dans de nombreux produits consommés par les enfants de moins de trois ans. Neuf polluants, dont des métaux lourds, sont présents dans l’alimentation des enfants en bas âge, à des doses pouvant représenter un risque, a averti l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) , mercredi 28 septembre, dans une étude d’une ampleur inédite. De l’arsenic dans les petits pots Pour cette enquête, l’organisme public a passé au crible pendant six ans près de 670 substances dans de nombreux produits consommés par les enfants de moins de trois ans. “Le risque peut être écarté” pour plus de 90% des substances évaluées, rassure l’Anses. Mais pour neuf substances, retrouvées notamment dans le lait en poudre, les petits pots et les biscuits, l’agence évoque une situation “préoccupante”, car “un nombre non-négligeable d’enfants présente une exposition supérieure aux valeurs toxicologiques de référence“, souligne l’agence. Parmi ces composés figurent trois métaux lourds, considérés comme toxiques : l’arsenic, présent surtout dans les petits pots à base de légumes et de poisson, […]

Actualité

Premier avis favorable à un transfert de sperme en Espagne pour une insémination post-mortem

Une première porte s’est ouverte, vendredi 27 mai, pour Mariana Gonzalez-Gomez. Le rapporteur du Conseil d’Etat chargé de son dossier s’est dit favorable à sa requête. Depuis plusieurs mois, Mariana Gonzalez-Gomez demande à la justice l’autorisation de pouvoir transférer en Espagne le sperme congelé de son mari, mort, pour se faire inséminer. Mme Gonzales-Gomez s’était jusque-là heurtée à l’opposition de la justice française, selon laquelle l’insémination post-mortem est interdite. Déboutée de sa demande par le tribunal administratif, le Conseil d’Etat est, en France, son dernier recours. Nicola Turri, atteint d’un cancer, avait fait congeler son sperme en 2013, avant un traitement risquant de le rendre stérile. Il est mort en juillet 2015, juste avant que l’insémination soit mise en œuvre, « une heure avant le rendez-vous chez le notaire pour donner son consentement à la PMA (Procréation Médicalement Assistée) de son vivant », selon Me David Simhon, conseil de son épouse. L’avis du rapporteur ne signifie toutefois pas que la Conseil d’Etat suivra sa position. La décision de ce dernier ne sera annoncée qu’ultérieurement, même […]

Santé

Fumer pendant la grossesse modifie chimiquement l’ADN du foetus

Fumer pendant la grossesse modifie chimiquement l’ADN du fœtus avec des effets néfastes durables sur l’enfant confirme une étude internationale publiée jeudi aux États-Unis, l’une des plus vastes effectuée à ce jour sur le sujet. Cette étude parue dans la revue American Journal of Human Genetics, suggère une explication possible pour le lien observé entre le tabagisme de la mère pendant qu’elle était enceinte et des problèmes de santé de son enfant. L’étude a porté sur plus de 6.600 femmes et leurs enfants dans le monde et représente l’une des plus étendues à ce jour sur le sujet. Elle indique aussi que ces modifications chimiques de l’ADN fœtal sont similaires à celles observées chez des fumeurs adultes. Ces chercheurs ont pu également identifier de nouveaux gènes impliqués dans le développement de l’enfant qui sont affectés par le tabac. “C’est assez étonnant de voir ces signaux épigénétiques chez les nouveaux-nés exposés au tabac dans l’utérus, activant les mêmes gènes que ceux d’un adulte fumeur”, commente la Dr Stephanie London, une épidémiologiste à l’Institut National américain des […]

Société

PMA : comment justifier une technique comportant un taux aussi élevé d’échec ?

Gènéthique dévoile les mauvais chiffres de la PMA, que l’Agence de Biomédecine a publié en catimini : “La PMA est aujourd’hui omniprésente, banalisée et représente 24 000 naissances par an en France. Promesse de l’enfant désiré, elle tend à devenir l’unique réponse de la profession médicale face à l’infertilité. Pourtant cette promesse n’est pas tenue, en témoigne les « taux de succès » qui ne s’améliorent pas. Dans ce contexte, l’Agence de Biomédecine (ABM), qui « a pour mission de suivre et d’évaluer les activités cliniques et biologiques d’Assistance Médicale à la Procréation (AMP)» a publié lundi, en toute discrétion, son évaluation des résultats des centres de FIV et des laboratoires d’insémination pour l’année 2013. Des chiffres, des graphiques, des statistiques pour évaluer le nombre d’enfants « produits » : la froideur et l’indifférence du contrôle de l’efficacité technique. Ces résultats sont chaque année attendus et redoutés par les centres qui tiennent à leur réputation. Les taux de chaque centre sont comparés à la « moyenne nationale », ayant été au préalable ajustés selon l’âge des femmes, le nombre d’ovocytes recueillis par femme et le contexte viral. Depuis 2010, l’ABM se […]

Actualité

Natalité : pourquoi le nombre de jumeaux a doublé en 40 ans

Une étude montre que le nombre de naissances gémellaires a quasiment doublé au cours des 40 dernières années dans les pays développés. Les principales causes sont l’âge des mères et le recours à la procréation médicalement assistée (PMA) qui augmentent. L’augmentation du nombre de jumeaux est inquiétante car ces bébés sont plus fragiles à la naissance. Il existe des « familles à jumeaux », où les naissances de jumeaux sont plus fréquentes en raison de facteurs héréditaires. Cependant, ces prédispositions génétiques ne peuvent expliquer l’augmentation du nombre de naissances gémellaires enregistrées ces dernières années. Les grossesses gémellaires représentent un risque pour la santé de la mère et des enfants car elles augmentent le risque de diabète gestationnel, de pré-éclampsie et de dépression postnatale. Les jumeaux naissent souvent prématurément, avec un poids plus faible, ce qui accroît leur risque de problèmes de santé à long terme ; leur taux de mortalité infantile est plus élevé. Il en est bien sûr de même pour des triplés… Pour mesurer l’ampleur de ce phénomène et comprendre ses causes, Gilles […]

Santé

Paracétamol : à éviter pendant la grossesse pour la santé des futures petites filles

D’après l’Agence nationale de sécurité du médicament, 500 millions de boîtes de paracétamol sont vendues, par an, en France. Attention, ce médicament peut avoir des répercussions néfastes sur la fertilité des petites filles à venir. Une précédente étude avait montré que la prise de paracétamol pendant la grossesse, de manière prolongée ou trop dosée, entraînait une réduction de la production de testostérone, hormone mâle par excellence, chez les futurs petits garçons. Des petites filles moins fertiles Une nouvelle étude, réalisée par des chercheurs de l’université d’Edimbourg, en Ecosse, montre que le paracétamol pris pendant la grossesse peut également réduire la fertilité des petites filles à naître. C’est pourquoi il est vivement recommandé aux femmes enceintes de prendre le moins possible de paracétamol et sur une durée très courte. Il faut rappeler que la dose recommandée de paracétamol est de 60 mg par kilo de poids et par jour, répartis en quatre à six prises. La dose maximale autorisée étant de 4 g par jour. Idéalement, avant toute prise de médicament durant la grossesse, il est […]

Actualité

L’enfant bientôt en droit de conserver le sang de son cordon ?

L’avocat d’une famille affirme avoir déposé à ce sujet une question prioritaire de constitutionnalité (QPC). Le cordon ombilical, qui contient de précieuses cellules souches sanguines susceptibles de traiter diverses maladies, appartient à l’enfant, et lui nier ce droit est contraire à la Constitution, soutient l’avocat d’une famille devant la justice. Le conserver pour “sa santé future”. Les dispositions de la loi de bioéthique sont contraires à la Constitution dans la mesure où l’enfant ne peut pas, compte tenu des textes en vigueur, “conserver le cordon pour sa santé future”, estime Emmanuel Ludot, l’avocat des parents à l’origine de la relance de cette question devant les tribunaux. Une pratique en Suisse. “L’enfant pourrait le conserver dans une banque de sang de cordon, comme il en existe à l’étranger, par exemple en Suisse, en vue d’une utilisation future”, explique cet avocat connu pour porter devant les tribunaux des faits de société et les médiatiser. Il affirme avoir déposé devant la justice une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) pour défendre ce droit de l’enfant. Pour la loi, il […]

Santé

Grossesse et antidépresseurs : un risque accru d’autisme pour l’enfant

Selon une vaste étude menée par l’Université de Montréal au Canada, la prise d’antidépresseurs pendant la grossesse augmenterait de 87% le risque d’autisme pour le bébé. C’est au cours du deuxième et troisième trimestre de grossesse que la prise d’antidépresseurs serait la plus déterminante. A ce moment-là, le cerveau du bébé franchit une étape cruciale de développement. Selon le Pr Yehezkel Ben-Ari, neurobiologiste à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), “les antidépresseurs, souvent, agissent sur un système qu’on appelle le système sérotoninergique. Ce système est crucial pour la construction du cerveau. La formation des connexions entre certaines régions du cerveau et le cortex dépend énormément des systèmes à base de sérotonine. Et donc, quand on va les bloquer in utéro, on va affecter la formation de ces connexions. Le cerveau va naître en quelque sorte malformé”. Ce n’est pas la première fois qu’une étude incrimine ainsi les antidépresseurs agissant sur la sérotonine. Au Canada, les chercheurs ont suivi près de 145.500 enfants jusqu’à leur dixième année. Parmi eux, un peu […]