Santé

Après le bouleau, au tour des graminées : retrouvez le calendrier des allergies

Les formes sévères d’allergies, notamment l’asthme, sont de plus en plus fréquentes. Il ne faut pas hésiter à consulter. Après les pollens de bouleau, ceux de graminées arrivent en force. On a tendance à penser que ce n’est « qu’une » gorge qui gratte, « que » des yeux piquent, « qu’un nez qui coule ». Et pourtant, les évolutions vers des formes sévères d’allergie sont de plus en plus fréquentes. En France, 30 % de la population est allergique, soit plus de 20 millions de Français. Un chiffre en pleine expansion depuis les années 1970, dû à la perte de la biodiversité ou encore de la pollution atmosphérique.     Les allergologues alertent et donnent des pistes pour (mieux) composer avec les pollens. Se soigner « Pour ceux qui ne l’expérimentent pas, une allergie paraît anodine. Elle l’est rarement. Elle peut entraîner des fièvres à 38°C, des sifflements, une grande fatigue. Sans compter qu’un asthme sous-jacent peut se cacher sous une rhinite et se déclarer à tout âge », note le docteur Jean-François Fontaine, […]

Santé

Gels douche, shampooing, déodorants, tampons… Tous ces produits de salle de bains dont vous devriez lire les étiquettes

Une nouvelle étude s’interroge sur le lien entre les sels d’aluminium des déodorants et le cancer du sein. Mais ce n’est pas le seul produit auquel vous devriez vous intéresser dans votre salle de bains. Votre salle de bains ne vous veut pas que du bien. Une étude sur les déodorants, révélée lundi 26 septembre par Le Parisien, s’interroge sur le lien entre cancer du sein et les sels d’aluminium utilisés dans certains produits. Une étude qui, si elle ne permet pas de conclure à la dangerosité des déodorants (NDLR, Préservons l’industrie du cosmétique…), rappelle une nouvelle fois qu’il vaut mieux faire attention à la composition de vos produits hygiéniques et cosmétiques qui peuvent être pleins de substances indésirables. En s’appuyant sur le travail effectué par l’UFC-Que Choisir, qui liste 12 substances à éviter, franceinfo vous dresse la liste (non exhaustive) des produits dont vous devriez lire attentivement l’étiquette si vous souhaitez appliquer le principe de précaution. Les dentifrices : attention au sodium lauryl sulfate, au propylparaben et au triclosan Le premier risque de vous irriter la bouche, les deux […]

Santé

Les antibiotiques avant un an augmentent les risques d’allergies

Recevoir des traitements antibiotiques au cours de la première année de vie multiplie les risques de développer des allergies alimentaires, selon une étude américaine. La prise d’antibiotiques au cours de la première année de vie accroît les risques de développer des allergies alimentaires dans l’enfance, suggère une étude publiée dans la revue Allergy, Asthma & Clinical Immunology. Cette prédisposition aux allergies serait liée à l’altération de la flore intestinale causée par l’antibiothérapie. Des études précédentes avaient montré chez des souris traitées par antibiotiques dès leur naissance que le risque de développer des allergies quelles qu’elles soient était beaucoup plus important que chez des souris non traitées. Selon certains travaux, l’explication se trouve au cœur des intestins, et plus particulièrement dans le microbiote. En effet, en détruisant des espèces bactériennes qui colonisent cet organe, les antibiotiques favorisent l’apparition des allergies. Un risque proportionnel à la prise Les chercheurs de l’université de Caroline du Sud (Etats-Unis) ont tenté de confirmer ces hypothèses chez l’homme. Ils ont alors suivi 1 500 enfants présentant une ou plusieurs allergies alimentaires et […]

Actualité

Découverte ? Des substances “indésirables” dans de très nombreux produits ménagers

Dans une enquête, 60 Millions de consommateurs alerte sur la présence de plusieurs substances “indésirables” dans de très nombreux produits ménagers. L’utilité de ces produits chimiques est aussi mise en cause. Les produits ménagers ont “un double visage”. Dans son numéro hors-série d’avril, 60 Millions de consommateurs a évalué plus d’une centaine de produits parmi les plus courants et veut sensibiliser les consommateurs. “Mauvaise nouvelle, la quasi-totalité contient une ou plusieurs substances indésirables”, allergisantes, irritantes, corrosives et/ou risquées pour l’environnement. Le magazine pointe 20 substances problématiques listées dans un “mémo des toxiques”, destiné à aider le consommateur dans ses achats. Des exemples de marques où ces substances sont présentes sont également donnés. L’utilité des sprays anti-bactériens pas démontrée L’enquête évoque en particulier le problème des sprays anti-bactériens et des désodorisants, accusant les fabricants de jouer sur la phobie des microbes. Or, “pour les détergents bactéricides à usage domestique, leur utilité n’est pas démontrée”, a rappelé l’Agence de sécurité sanitaire (Anses). “Il y a une industrie du détergent qui essaie de nous équiper d’un arsenal de produits […]

Actualité

Le bouleau, bourreau des allergiques

Les pollens de cet arbre, particulièrement redoutés, se répandent en abondance. Cette fin de semaine d’avril 2015 est classée rouge, et tout particulièrement ce dimanche 10 Avril, en raison du beau temps prévu. Les retours de week-end n’y sont pour rien : on parle ici d’allergies. Les pollens de bouleau débarquent en effet en masse sur le nord de la France. Avec eux, « les allergiques vont devoir se préparer pour une période difficile », souligne, dans son dernier bulletin, le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), une association qui mesure par des capteurs la concentration des pollens dans l’air. La double peine Pour Lucie, une trentenaire habitant Montreuil (Seine-Saint-Denis), cette alerte du RNSA a pris la forme, hier, de magnifiques yeux rouges au réveil. « Cela fait deux semaines que je sens que mon allergie aux pollens revient, et voilà une semaine que j’ai repris mon antihistaminique pour lutter contre le nez qui coule, les yeux qui piquent et qui grattent. Lorsque je suis dans un parc et qu’il y a un coup de vent, j’éternue à coup […]

Actualité

Des substances “préoccupantes” dans 185 produits cosmétiques

L’UFC-Que Choisir dresse une liste inquiétante de produits cosmétiques contenant des substances potentiellement dangereuses pour la santé. Dentifrices, déodorants, crèmes pour le visage, après-rasages, soins pour les cheveux : 185 produits cosmétiques courants contiennent des substances “préoccupantes” (allergènes, composés toxiques, perturbateurs endocriniens), selon l’UFC-Que Choisir qui appelle les consommateurs à ne plus les acheter. Des allergènes dans 62 produits. “Malgré les alertes répétées des toxicologues et des dermatologues, les fabricants n’ont toujours pas changé leurs pratiques”, assure lundi l’association de défense des consommateurs qui propose une carte-repère avec les douze substances les plus à risque à éviter. Pour les allergènes, l’UFC-Que Choisir a recensé 62 produits, dont 55 contiennent de la Methylisothiazolinone (MIT), un conservateur allergisant dont l’interdiction dans les produits sans rinçage (lingettes pour bébés…) a été demandée par la ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, à l’Union Européenne. Des perturbateurs endocriniens en nombre. L’UFC-Que Choisir a en outre relevé pas moins de 101 produits contenant des perturbateurs endocriniens. Parmi eux, 44 recèlent un filtre UV (l’éthylhexyl-methoxycinnamate), “totalement inutile dans des eaux de toilettes, des démaquillants […]

Santé

Le jeûne a l’effet naturel d’au moins 10 médicaments hyper puissants

Nutrition Près de 5000 personnes, toutes nationalités confondues, suivent chaque année un programme de jeûne thérapeutique encadré médicalement dans l’une de ses 2 cliniques à Überlingen (Allemagne) et Marbella (Espagne). À l’approche des fêtes, souvent synonymes d’excès en terme de nourritures et de boissons, le Dr Françoise Wilhelmi de Toledo, également l’auteure de “L’art de jeûner : Manuel du jeûne thérapeutique Buchinger”, nous explique l’importance de remettre les compteurs à zéro pour redécouvrir son corps et régénérer son esprit. À qui le jeûne thérapeutique peut-il être recommandé ? Si le jeûne est accompagné, comme dans nos cliniques, où il existe une structure d’encadrement médical spécialisé, il peut être recommandé à 3 grands groupes. Les personnes atteintes de burn-out, de syndromes d’épuisement ou se trouvant dans des humeurs dépressives ou en quête de sens pour leur vie. Celles souffrant de maladies “de l’excès”, d’hypertension, de diabète de type 2, d’obésité, d’addictions (alcool, cigarettes), autant de facteurs de risques favorisant les maladies cardiovasculaires et pour lesquelles le jeûne représente une excellente thérapie tout autant qu’une mesure de […]

Actualité

Comment la ferme protège de l’allergie

Allergies alimentaires, asthme, rhume des foins, eczéma… les pathologies allergiques ne cessent de progresser dans les pays industrialisés. Le nombre d’allergiques a été multiplié par 20 en deux décennies et l’Organisation mondiale de la santé prédit qu’une personne sur deux sera touchée à l’horizon 2050. Comment expliquer cette augmentation? La théorie privilégiée par les spécialistes met en cause la trop grande aseptisation de nos modes de vie. Un manque d’exposition aux microbes, particulièrement durant l’enfance, entraînerait un dysfonctionnement du système immunitaire. Cette théorie dite de l’hygiène sort renforcée d’une nouvelle étude publiée ce vendredi dans la revue Science . Des chercheurs y expliquent comment l’inhalation de poussières issues d’étables protège contre les allergies respiratoires. L’idée d’une augmentation de la fréquence des allergies et d’autres maladies auto-immunes liée à un excès de propreté date de la fin des années 1980. Elle repose sur des études épidémiologiques ayant montré que les enfants qui grandissent dans des familles nombreuses ou dans des exploitations laitières souffrent beaucoup moins souvent d’allergies que les autres. Une recherche de ce type, publiée […]

Actualité

Microbes en nombre = moins d’allergies !

Quand il est occupé à combattre les agents infectieux, notre système immunitaire déclenche moins de réactions inutiles contre de faux ennemis. L’amélioration du niveau d’hygiène entraîne une diminution des contacts avec les microbes au cours de l’enfance. Mais ce n’est pas totalement bénéfique puisque les jeunes élevés dans un environnement relativement aseptisé souffrent plus d’allergies ou de maladies auto-immunes (comme le diabète de type 1) que les autres. C’est la base de la théorie hygiéniste, développée depuis des années, et qui suggère un lien entre l’augmentation de la fréquence des maladies allergiques et une baisse de l’incidence des pathologies infectieuses dans les pays industrialisés. Des chercheurs de l’Institut Pasteur viennent d’expliquer ce phénomène. Leurs travaux sont publiés dans la revue Science datée du 9 juillet. Les enfants vivant au contact d’animaux fermiers développent moins d’allergies que les autres. La théorie hygiéniste a suscité l’intérêt de très nombreuses équipes de recherche. C’est ainsi que des études épidémiologiques ont confirmé que les enfants vivant au contact d’animaux fermiers, et donc de plus d’agents microbiens que les autres, […]

Société

Se maquiller avec des crayons de couleur : la mise en garde de Crayola

Une mode chez les ados Face à la polémique, Crayola, la marque de craies et de crayons de couleur pour enfants, a rappelé sur son site que ses produits ne doivent pas être utilisés pour se maquiller. Dessiner un arc-en-ciel ou une licorne sur une feuille de dessin c’est oui, mais se maquiller avec des Crayola, c’est non. C’est en tout cas que rappelle la marque sur son site internet au vu de la polémique suscitée par les bloggeuses beauté et autres youtubeuses qui invitent ces petits crayons dans leur trousse à maquillage. « Même si nos produits sont testés et conformes aux normes, il est fortement recommandé de ne pas les utiliser pour en faire du rouge à lèvres, de l’eyeliner ou tout autre produit de maquillage. Ils n’ont pas été créés, testés et approuvés pour cet usage », alerte l’enseigne, qui existe depuis 1903. Plus de 10 millions de vues sur Youtube Le phénomène, parti des Etats-Unis en 2013, rencontre de plus en plus de succès auprès des adolescentes en France. Dans leurs tutoriels, parfois […]