Actualité

Bientôt, vos yeux pourraient voir la nuit

Des «biohackers» auraient réussi à inventer des gouttes de vision nocturne à s’injecter directement dans les yeux. Il paraît que c’est sans danger pour la santé. Avoir la capacité de voir la nuit comme on le ferait en plein jour, voilà un fantasme qui a traversé les siècles et qui pourrait devenir réalité. Le site .Mic rapporte que le groupe de biohackers californien Science for the Masses (qui travaille dans son garage) a inventé un liquide très particulier qui pourrait améliorer de façon significative la vue humaine pour permettre la vision nocturne. «Le groupe a utilisé une sorte de chlorophylle analogue appelée Chlorin e6 (ou Ce6) que l’on trouve dans certains poissons d’eau profonde et qui est parfois utilisé pour traiter la cécité nocturne (héméralopie)», explique le site. «A partir de cette recherche, nous avons pensé que ce serait une bonne base pour nous», raconte Jeffrey Tibbetts, membre de l’équipe, avant d’ajouter: «Il y a un certain nombre de papiers parlant de ce type d’injections lors d’expériences sur les rats, et cela a été utilisé […]

Science

Détecter un vaisseau spatial se déplaçant à la vitesse lumière ?

Deux ingénieurs estiment qu’il est possible de détecter les signatures de vaisseaux spatiaux voyageant à des vitesses relativistes (proche de la lumière), en utilisant les technologies actuelles. Le problème, c’est que leur nouvelle analyse suggère également que le fait de se déplacer dans l’espace à une vitesse proche de la lumière est plus dangereux qu’on ne le pensait. Selon l’étude des ingénieurs de l’entreprise américaine Raytheon, Ulvi Yurtsever et Steven Wilkinson, des vaisseaux spatiaux voyageant à des vitesses approchant celle de la lumière devraient interagir avec le fond diffus cosmologique (CMB) pour produire des signatures lumineuses détectables et distinctes. Cependant, la trainée découlant de collisions impose une contrainte supplémentaire sur la vitesse à laquelle les vaisseaux spatiaux peuvent voyager. Le fond diffus cosmologique (FDC) est la “rémanence” du Big Bang, un reste persistant que les cosmologistes utilisent pour regarder dans le passé, dans l’âge de l’Univers primordial. Le FDC s’est étendu dans tout le cosmos, mais son énergie peut encore être détectée dans la gamme des micro-ondes. Donc, même si un vaisseau spatial pouvait voyager […]

Actualité

Datation, l’erreur de la méthode carbone 14

Tout l’équilibre archéologique repose sur le problème de la datation des sites ou des objets fouillés. Pourquoi dans les années 70, Lucy a-t-elle fait couler tant d’encre ? C’est que pour la première fois les techniques de datation reculaient l’apparition de l’homme debout de un million et demi d’années. Pourquoi Glozel fait-il aussi peur à certains préhistoriens ? C’est que les datations modernes pourraient faire reculer l’apparition probable de l’écriture, car sous une forme alphabétique elle n’est pas censée exister au néolithique. En 1972, des techniciens du Commissariat à l’énergie atomique ont analysé des tablettes et des objets en os. Les tablettes dateraient de 700 avant J.C. à 100 ans après, mais certains objets en os remonteraient à 15000 av. J.C. 15000 ans de civilisation encore à découvrir et maintenus sous le boisseau par une science officielle rangée et qui préfère se taire et corrompre plutôt que de reprendre humblement le chemin du Champ des Morts.  Pendant longtemps l’archéologue était le “deus” tout puissant, qui régnait en toute connaissance sur un site. Aujourd’hui, nul ne pourrait […]

Actualité

Le traité des couleurs de Goethe : Newton aveuglé ?

Dans son traité Goethe considère trois grandes catégories de couleurs : Les couleurs physiologiques Elles appartiennent en propre à l’oeil, donc au sujet lui-même. Elles concernent surtout les phénomènes de contraste simultané et de contraste consécutif. 1er exemple : l’irradiation (16) fait que, dans le schéma ci-dessous, le trait noir apparaît plus mince que le trait blanc. Selon le principe goethéen, la lumière éloigne les ténèbres ou, plus prosaïquemment, le blanc mange le noir. 2e exemple : Goethe raconte (54) qu’un soir de juin 1799 il avait avec un ami observé dans un jardin une fleur de pavot rouge-flamme (un coquelicot). Quand il déplaçait le regard pour ne pas fixer la fleur, il voyait apparaître une image fugitive comme un éclair bleu-vert : c’était la teinte complémentaire du rouge. (Expérience ci-dessous : Fixer le point blanc sur la droite. Le disque rouge s’efface au bout d’une vingtaine de secondes. Après un temps de réponse de une à deux secondes, on voit apparaître à la place du disque rouge un disque bleu-vert sombre. La luminosité et […]

Actualité

La lumière photographiée sous sa forme d’onde et de particule

La lumière se comporte à la fois comme une particule et une onde. Ce que Einstein nous a enseigné est déjà très compliqué à appréhender et les scientifiques n’ont jamais été en mesure de concevoir une expérience qui documente le comportement de la lumière à la fois comme une onde et une particule simultanément, jusqu’à maintenant. Des chercheurs suisses et américains indiquent qu’ils ont réussi à capturer le premier instantané du double comportement de la lumière (image d’entête). En utilisant un microscope électronique avancée, un des deux seuls sur la planète, dans les laboratoires de l’École polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) en Suisse, l’équipe a généré une sorte de photographie quantique de la lumière. L’expérience consistait à projeter une impulsion laser sur un nanofil métallique microscopique. Ainsi, la lumière parcourait, comme une onde, le fil d’avant en arrière. Lorsque les ondes rencontrent celles circulant en sens opposés, elles forment une “onde stationnaire” qui émet elle-même de la lumière, en tant que particules. En projetant un flux d’électrons à proximité du nanofil, les chercheurs ont réussi […]

Actualité

L’univers existe-t-il ?

Question à Jean-François GAUTIER, ancien directeur de l’édition française de l’encyclopédie d’astronomie (1994). La question de l’existence de l’univers a quelque chose d’incongru. Tout un chacun est persuadé de l’existence des étoiles et des galaxies. L’ensemble de toutes les étoiles et de toutes les galaxies constitue apparemment l’univers, une chose d’autant plus « crédible » que les astrophysiciens en décrivent la mécanique, les dimensions et l’histoire. Pourtant, un examen attentif du concept d’univers montre qu’il est aussi peu crédible que celui des chimères.  Il est unique et total.  Qu’est-ce donc que l’univers ? C’est l’ensemble du monde observable auquel on ajoute une propriété a priori, le principe d’unité. Mais cet ensemble, dans sa totalité, n’est pas objet d’expérience. Il n’est pas observable. Imaginons en effet un observateur de l’univers : soit il est à l’intérieur, et ne peut pas mener une expérience de type scientifique sur la totalité de cet univers ; soit il est à l’extérieur, et l’univers qu’il observe est alors, de fait, incomplet. Dans tous les cas l’univers se situe en dehors de toute expérience possible. Ce […]

Science

Les électrons font le grand 8

Physique. Les électrons font le grand Huit Grâce à un laser ultrapuissant, une théorie vieille de plus de trente ans portant sur la trajectoire des électrons dans un champ magnétique vient d’être confirmée (1999). Les dix dernières années ont vu l’apparition de lasers de plus en plus puissants. Ces appareils capables de produire des impulsions lumineuses d’une énergie phénoménale ouvrent aujourd’hui les portes d’un nouveau champ de la physique et lèvent le voile sur bon nombre de phénomènes restés à l’état de théories. Des chercheurs de l’université du Michigan viennent notamment de confirmer expérimentalement la diffusion relativiste de Thomson, un concept vieux de plus de trente ans. Placés dans un champ électrique, les électrons oscillent. Et plus ce champ est intense, plus la vitesse d’oscillation est importante. Les lasers surpuissants permettent ainsi d’affecter aux électrons des vitesses de l’ordre de celle de la lumière. Or, dans les années 1970, les physiciens ont calculé qu’à cette célérité, le champ magnétique généré par le laser et perpendiculaire au champ électrique n’est pas sans effet sur les électrons. […]