Le mythe des énergies renouvelables

En juin 2015, dans un rapport officiel, Mme Corinne Lepage, ancienne ministre de l’environnement, écrivait : “En 2014, l’énergie solaire représente 10% de l’électricité du monde.” En réalité, la part du solaire dans l’énergie du globe était en 2014 de 0,8%, soit une erreur de 1 à 13…

Quant au nouveau ministre de l’environnement, Nicolas Hulot, il affirme de son côté “qu’il faut avoir une foi absolue dans les énergies renouvelables.” Pour prendre des décisions sur ce sujet qui engage toute la politique énergétique de la France et plus largement sa situation économique, l’imprécision scientifique grossière ou la “passion religieuse” sont-elles les attitudes qui conviennent ?

A l’opposé, ce livre propose une étude chiffrée des réalités actuelles en matière d’énergies renouvelables. Il se fonde sur les résultats officiels des douze pays précurseurs, parmi lesquels l’Allemagne, l’Espagne, le Danemark ou l’Italie, qui tous ont mis en œuvre depuis plus d’une décennie des programmes d’investissements massifs dans ce domaine.

Et le résultat n’est guère encourageant, ni pour l’environnement, ni pour l’économie, ni pour le contribuable. Au final, les réalités concrètes indiquent un choix net et clair pour la France. Mais les responsables politiques et les medias sont-ils prêts à l’entendre ?

 

20,00 euros 18,00 euros 7,00 euros