Quand on est malade, ça n’empêche pas d’être heureux !

La vie, tel est le sujet de ce documentaire, la vie à travers des yeux d’enfants !

J’ai souhaité à travers ce film donner la parole à des enfants, des enfants « malades », qui malgré leurs pathologies graves, nous donnent des leçons de vie, de bonheur et de sérénité, à nous, adultes et à une société qui en manque cruellement.

Nous désirons contribuer modestement à ce que le cinéma a toujours su faire: ouvrir les yeux et l’intelligence du cœur, sans complaisance, en osant montrer au public des images provoquant ses idées reçues et bousculant ses réflexes conditionnés (sur l’enfance, la maladie, la mort…) et faire bouger les lignes.

Ma participation, à la fois en tant que réalisatrice et actrice invisible du film, dont le point de vue omniprésent s’efface devant les mots, les regards, les rires frais et bouleversants d’enfants heureux, est ce qui fonde l’ambition cinématographique de ce film. L’esthétique du film portera l’émotion du récit avec pudeur et délicatesse.

Anne-Dauphine Julliand

Et les mistrals gagnants…

Réalisateur : Anne-Dauphine Julliand
Genre : Documentaire
Durée : 1h20

Synopsis
Ambre, Camille, Charles, Imad et Tugdual ont entre six et neuf ans. Ils vivent dans l’instant. Avec humour et surtout l’énergie optimiste de l’enfance, ils nous prennent par la main, nous entraînent dans leur monde et nous font partager leurs jeux, leurs joies, leurs rires, leurs rêves, leur maladie. Avec beaucoup de sérénité et d’amour ces cinq petits bouts d’Homme nous montrent le chemin du bonheur. Un film à hauteur d’enfant, sur la vie tout simplement.