Science

D’après des experts, la glace maritime arctique aurait dû fondre entièrement avant septembre 2016…

Nous sommes en octobre 2016. La date fatidique est passée : la date où, selon des experts du climat très en vue, la glace maritime arctique devait avoir entièrement fondu en raison du « réchauffement climatique ». Dans les faits, il n’en est rien. Leurs prédictions sont à ce point erronées que l’on constate aujourd’hui une augmentation de l’emprise des classes maritimes arctiques, comme viennent de le prouver les dernières images satellites. Il y a aujourd’hui davantage et même bien davantage de glace dans l’océan Arctique qu’en 2012. Les dits experts n’en ont pourtant pas démordu. Largement cités par les médias, ils ont continué de faire des annonces catastrophistes soutenues par leur réputation de spécialistes : ainsi le professeur Peter Wadhams, de la prestigieuse université de Cambridge, a publié il y a peu un livre consacré à la perte de glace maritime arctique, Un adieu à la glace, où il réitérait sa prévision selon laquelle l’Arctique n’aurait plus de glace au milieu de cette décennie. Cet été encore, il annonçait un septembre sans glace. La glace maritime arctique est […]