Aidons à tisser la corde qui nous pendra…

La messagerie instantanée Allo intègre la nouvelle technologie d’assistant virtuel de Google. L’application de visiophonie Duo, de son côté, cherche à réduire le côté intrusif des appels vidéo.

A l’occasion de la conférence Google I/O, le géant du web a présenté deux nouvelles applis mobiles de communication. La première est Allo, une messagerie instantanée pour Android et iOS qui intègre Google Assistant, le nouvel assistant virtuel intelligent de Google. Celui-ci « apprend tout le temps » pour pouvoir fournir à l’utilisateur les meilleurs réponses ou services possibles, à n’importe quel moment de la discussion. Ainsi, les interlocuteurs pourront, en pleine conversation, convenir d’un dîner et demander à Google de chercher une table à proximité et la réserver.

None animated GIF

L’assistant fournit également, tout au long de la discussion, des répliques automatiques possibles à certains messages ou photos reçus, histoire de gagner du temps et de multiplier les échanges. Cette fonctionnalité est basée sur les algorithmes d’intelligence artificielle de Google qui, au fur et à mesure, vont apprendre le contexte des échanges et produire des répliques appropriées en langage naturel (NDLR : Formons bénévolement nos futurs maitres…). Pour une photo de chien, Allo proposera par exemple des phrases telles que « Joli chien », voire même « Quel beau Saint-Bernard ! ». En effet, l’application tire parti des capacités de reconnaissance d’image des serveurs de Google pour être encore plus pertinente dans les suggestions.

Avec Duo, Google propose une application de visiophonie pour Android et iOS dont l’originalité est surtout « Knock Knock », une fonctionnalité qui permet de montrer le flux vidéo de l’appelant avant que l’appelé n’ait accepté l’appel. Pourquoi ? Pour éviter les mauvaises surprises. En voyant le flux vidéo, l’appel est ressenti comme moins intrusif et donne envie de décrocher.

Basée sur l’interface de programmation WebRTC, Duo s’adapte à la qualité des réseaux pour éviter les mauvaises performances audio et vidéo. Pour cela, l’appli s’appuie non seulement sur le protocole Quic, que Google a développé il y a un an, mais aussi sur une surveillance des réseaux en temps réel. Contrairement à Hangouts, Duo ne propose pas la visiophonie de groupe.

Côté sécurité, Google a mis le paquet. Les échanges sur Allo peuvent être chiffrées de bout en bout en activant le mode Incognito. Par ailleurs, tous les appels vidéo Duo sont, par défaut, chiffrés de bout en bout. Allo propose, par ailleurs, une fonction d’effacement automatique à la Snapchat. Les deux applications seront disponibles durant l’été prochain. Elles ne nécessitent pas d’avoir de compte Google mais s’appuient sur les numéros de téléphone et les carnets d’adresse pour connecter les utilisateurs.

Source : 01Net (Mai 2016)