Les trois quarts des Français prêts à payer plus pour la qualité

Un sondage commandé par Fleury-Michon montre l’attrait des Français pour l’alimentation de qualité, mais également pour des produits sans antibiotique ou sans OGM.

Les trois quarts des Français se disent prêts à payer plus cher pour des produits alimentaires de meilleure qualité. C’est ce qu’indique un sondage Ifop pour la société Fleury-Michon.

Les résultats de ce sondage précisent que 81 % des Français seraient prêts à payer plus cher la viande en grandes surfaces si elle est certifiée viande issue d’animaux élevés sans antibiotique. 77 % des répondants seraient également ouverts à un prix d’achat supérieur pour des produits vendus en grandes surfaces si ceux-ci étaient certifiés sans OGM.

Concernant les revenus, 98 % des Français estiment que les industriels doivent s’assurer que les agriculteurs soient rémunérés justement. Ils sont également 80 % à vouloir que les sujets liés à l’alimentation soient prioritaires dans le programme des candidats à l’élection présidentielle de 2017.

Plus inquiétant, 58 % des sondés se disent prêts à diminuer, voire arrêter leur consommation de viande pour avoir une alimentation plus responsable.

Fleury-Michon publie les résultats de ce sondage dans le cadre du futur lancement d’une campagne publicitaire sur « le mouvement du manger mieux ». À cette occasion, l’entreprise rappelle qu’elle a placé la qualité alimentaire au cœur de sa stratégie.

Le communiqué précise que la marque « J’Aime » de jambons et de rôtis sans OGM (1) ni antibiotiques (2), lancé en partenariat avec le groupe Avril, « s’est hissée en quelques mois dans le top 10 des meilleures références de jambons vendues en grandes surfaces ».

T.D.

1) sans OGM < 0,9 %.

2) à partir de la fin du premier âge (fin de la sixième semaine).

Enquête grand public menée en mars 2016 par l’Ifop auprès d’un échantillon national représentatif de 1 000 individus âgés de 18 ans et plus et selon la méthode des quotas.

Source : La France agricole (Avril 2016)