Et si Darwin s’était trompé…

Avec “Dépasser Darwin” (Plon), le grand chercheur Didier Raoult remet en question nos certitudes sur l’évolution. Entretien.

 C’est l’un des plus grands chercheurs français en microbiologie. Le professeur Didier Raoult dirige l’unité de recherche en maladies infectieuses et tropicales émergentes à la faculté de médecine de Marseille. On lui doit des découvertes fondamentales comme celle des virus géants et peut-être même d’une nouvelle forme de vie. Dans son dernier livre, Dépasser Darwin (Plon), Didier Raoult explique pourquoi le darwinisme, érigé en dogme, est en train de voler en éclats.

Ceci explique peut-être cela… :

En 1880, M. Darwin a reçu une lettre du juriste F. A. McDermott, dans laquelle ce dernier exprimait son plaisir extrême de lire les œuvres du naturaliste, ainsi que son espoir qu’il ne cesserait de croire au Nouveau Testament après cette lecture lumineuse. Le juriste a posé directement la question qui le souciait, à savoir si M. Darwin croyait au Nouveau Testament, et a demandé un “Oui” ou “Non” de la part du naturaliste.

M. Darwin s’est borné d’une note assez courte et acerbe:

Cher Monsieur,
Je suis désolé de vous informer que je ne crois pas en la Bible comme une révélation divine, et ainsi, je ne crois non plus que Jésus soit le fils de Dieu.
Sincères salutations,
Ch. Darwin.