Actualité

Censure subventionnée : comment les grands médias vous « informent »

La lettre du professeur Joyeux Avril 2016 Chers Amis de la Santé, Les lanceurs d’alerte sont nécessaires dans notre société, surtout en matière de santé publique. Pour passer des messages de Santé, je suis assez souvent invité par les radios ou les télés et pour être certain de ne pas être coupé et/ou manipulé, je choisis le plus souvent possible le direct. C’est ainsi que je n’ai qu’à remercier pour leur rigueur et leur honnêteté plusieurs médias ou émissions, comme Michel Drucker et Elise Lucet sur France 2 ou Jean-Jacques Bourdin sur RMC/BFMTV. Je cite chacun d’entre eux en bas de cette lettre. Vous remarquerez que je ne suis jamais invité dans les émissions de santé de la télévision. Notamment celles présentées par « journalistes-médecins » très astucieusement liés aux lobbies pharmaceutiques chargés de promouvoir leurs produits au nom de la santé. Ils n’aiment pas être dérangés et contestés, considérant détenir la vérité scientifique. Il en est de même de trois journaux quotidiens SUD-OUEST – LA CROIX et LE FIGARO qui déforment l’information santé, ou passent […]

Actualité

Animaux : Point sur l’abattage rituel

L’abattage hallal, comme l’abattage casher, outre le fait qu’ils sont barbares pour les animaux car effectués sans étourdissement préalable (ce mode d’abattage est pourtant obligatoire en France depuis 1964), ont en plus l’inconvénient de ne pas permettre la suture de l’œsophage, ce qui peut provoquer des régurgitations pouvant contaminer la viande par la bactérie E.Coli. Breizh Info nous aiguille vers une application qui permet de savoir de quel abattoir provient la viande, et de connaître ainsi le mode d’abattage de l’animal : Vérifiez-abattage.fr permet, en entrant le code de l’abattoir, de savoir où et comment la bête a été abattue. Les informations proviennent de la liste d’abattoirs établie par l’OABA (Oeuvre d’Assistance aux Animaux d’Abattoir). Et il reste toujours la possibilité de demander à son boucher. Source : Le salon beige (Avril 2016) Pour mémo (Source : Les moutons enragés) : Abattage conventionnel : la référence L’animal est étourdi par un procédé mécanique (pistolet à tige perforante), électrique (pinces, bain électrifié) ou gazeux (caisson de gaz) qui a pour but de le plonger immédiatement dans […]

Santé

Thon en boîte : les marques à éviter

Composition, type d’ingrédients, présence de métaux lourds… Après avoir analysé 130 produits de la mer dont 15 conserves de thon, le magazine 60 millions de consommateurs démontre que la meilleure qualité n’est pas forcément proposée par les plus grandes marques. En salade, en sandwich ou dans des pâtes, l’ouverture d’une boîte de thon est une des façons les plus simples et plus rapides de manger du poisson régulièrement. Mais pour que le geste soit vraiment bénéfique à la santé, il faut choisir les produits de bonne qualité. Attention alors à ne pas se faire avoir. Dans une analyse approfondie rassemblant près de 130 produits de la mer (conserve, terrine…), le magazine 60 millions de consommateurs a soumis 15 boîtes de thon au naturel en conserve à des analyses histologiques de la chair et du jus, ainsi qu’à des mesures de leurs teneurs en différents métaux (plomb, mercure, cadmium, arsenic, étain, chrome) et bisphénol A. Des conserves qui contiennent toutes du mercure, de l’arsenic et du cadmium Résultat : “Les 15 conserves sont toutes plus ou […]

Santé

Stress au travail: «Nos managers ne sont pas formés à l’humain»

A la veille de la Journée mondiale sur la sécurité et la santé au travail, il est bon de rappeler que le stress au travail en hausse constante en France et que l’Hexagone tarde à agir. En 2001, le psychiatre Patrick Légeron analysait le stress au travail comme « premier péril pour la santé des salariés » et la performance des entreprises. Selon lui, quinze ans plus tard, « beaucoup de choses ont changé mais il a fallu le harcèlement moral, le suicide, le burn-out pour qu’on en parle ». Inaction et « relative faiblesse des actions » Selon l’expert, interrogé par l’AFP, si le stress au travail est bien mis en avant ces dernières années, l’inaction de l’État se poursuit. « Il y a des numéros verts, des questionnaires dans les entreprises, des formations de managers, mais pas un vrai travail de fond », précise le psychiatre qui regrette la « relative faiblesse des actions ». « On ne peut pas ignorer qu’il n’y a pas suffisamment d’actions valides mises en place. La dernière publication de l’agence européenne de sécurité et de santé au travail de 2015 nous place […]

Actualité

Une protéine de plante qui se comporte comme un prion

Les prions, des protéines “anormales” qui provoquent des maladies dégénératives chez les animaux et les humains, ont été détectés pour la première fois dans les plantes. Prion détecté dans un végétal Des chercheurs menés par Susan Lindquist, une biologiste du Whitehead Institute for Biomedical Research à Cambridge, rapportent qu’ils ont trouvé une section d’une protéine dans l’Arabette de Thalius (Arabidopsis) qui se comporte comme un prion lorsqu’on l’insère dans de la levure. Dans les plantes, la protéine s’appelle Luminidependens (LD) et elle est normalement impliquée dans la réaction à la lumière du soleil et le contrôle du temps de floraison. Quand une partie d’un gène LD est inséré dans de la levure, il produit une partie qui ne se plie pas normalement et cette anomalie se propage dans les autres protéines avoisinantes par un effet de domino qui provoque des agrégats. Cela ne signifie pas que les plantes ont des protéines comme des prions selon Lindquist, mais elle pense que c’est une forte possibilité. Pour le prouver, les chercheurs auront besoin de broyer une plante […]

Actualité

Les organismes les plus primitifs sont capables d’apprendre…

Des chercheurs français affirment que l’amibe Physarum polycephalum est capable d’une forme simple d’apprentissage. Une première. Explications. Peut-on apprendre sans avoir de cerveau, ni même de système nerveux ? La question vous semble inepte ? Des chercheurs français de l’université Paul Sabatier de Toulouse (CNRS) se la sont pourtant posée. Et leur réponse est pour le moins surprenante. Selon eux, un organisme, non seulement sans l’ombre d’un système nerveux, mais tout bonnement unicellulaire, une amibe baptisée Physarum polycephalum, vivant dans les sous-bois, est bien capable d’une forme d’apprentissage basique, appelée habituation. Quèsaco ? « L’habituation consiste en l’atténuation d’une réponse comportementale face à la répétition du stimulus l’ayant déclenchée. Une faculté que l’on observe chez des organismes simples comme chez certaines catégories de plantes, les carnivores et les sensitives. Touchez délicatement un mimosa de manière répétitive et vous verrez que ses feuilles, qui, au départ, se recroquevillent aussitôt, réagissent de moins en moins », explique Romain Boisseau, l’un des auteurs de l’étude parue ce jeudi dans la revue scientifique britannique Proceedings of the Royal Society . Une mince extension de […]