Société

L’eau empoisonnée de Flint, Michigan, et les plaies de la société américaine

Pendant plus d’un an, dans cette ancienne ville industrielle durement touchée par la pauvreté, les habitants ont consommé de l’eau empoisonnée au plomb. Le scandale a mis en lumière des réalités économiques et politiques désastreuses. Flint, c’est l’histoire de plusieurs phénomènes qui minent une partie des Etats-Unis. L’histoire de la désindustrialisation, de la paupérisation, de l’austérité. L’histoire, aussi, de la discrimination à l’encontre des plus pauvres et des Noirs américains, qui sont d’ailleurs souvent les mêmes. Pendant un an et demi, entre avril 2014 et l’automne 2015, les habitants de cette ville de 100 000 habitants située au nord de Détroit (Michigan) ont utilisé et consommé une eau contaminée au plomb. Une eau saumâtre et malodorante, couleur jaune urine, qui s’étale aujourd’hui à la une des médias américains. Pendant de longs mois, pourtant, l’inquiétude des résidents de Flint n’a guère reçu d’écho. Ni auprès des journalistes ni auprès des autorités locales, accusées d’avoir fermé les yeux face à un scandale sanitaire en puissance. Ancien pôle industriel dans l’ombre de Détroit, Flint a subi de plein fouet la décadence du berceau américain de l’automobile. Les […]

Actualité

(Maj) Essai médicamenteux mortel, simple erreur de protocole..?

Effet secondaire fréquemment rapporté : la mort. Voilà sans doute ce que le laboratoire portugais Bial serait obligé d’écrire sur la notice du médicament qu’il avait l’intention de mettre sur le marché dans quelques mois… A Rennes, l’essai de ce médicament a fait un mort, quatre patients dans un état neurologique grave… Gênant. Bial est le seul laboratoire pharmaceutique portugais qui ose rivaliser avec les grands concurrents Sanofi, Pfizer, Merck, Johnson & Johnson, Amgen, Abbott… et encore… Chacun de ces géants pharmaceutiques a mis sur le marché, ces cinq dernières années, un médicament de la même classe que celui de Bial, sans difficultés et sans rencontrer aucune complication grave. En résumé, Bial est un nouvel entrant sur ce marché… Un marché prometteur, car il s’agit de limiter la dégradation naturelle dans le corps d’une molécule qui apaise et calme la douleur. L’organisme produit naturellement ce dérivé du cannabis pour se mettre en état de béatitude et d’apaisement. Il s’agit de l’anandamide, un neurotransmetteur cannabinoïde endogène dont le nom vient du sanskrit Ananda, qui signifie « […]