Actualité

«Spermbot», un robot-spermatozoïde qui dope la fertilité

Le nanorobot agit comme une hélice et propulse plus rapidement vers l’œuf les spermatozoïdes les plus fatigués… Un cargo microscopique « spécial spermatozoïdes », voilà le dernier espoir en date pour les couples infertiles. Baptisé « Spermbot », ce robot a pour mission d’aider les spermatozoïdes les plus faiblards à atteindre l’ovule et ainsi faciliter la fécondation. Cette drôle de mini-machine, aussi petite qu’un spermatozoïde, est le fruit du travail de nanoscientifiques allemands qui ont publié en ligne les résultats de leurs recherches (Nano Letters). Améliorer la surveillance et le guidage dans les trompes Utilisés en nombre dans le cadre d’inséminations artificielles, les « Spermbots » s’enroulent autour de la queue des spermatozoïdes, agissent comme une hélice activée grâce à un champ magnétique et accélèrent ainsi le trajet vers l’œuf. Une fois le but atteint, le robot doit normalement se séparer de son hôte. Une étape que les scientifiques doivent encore perfectionner. Tout comme la surveillance et le guidage des « Spermbots » dans les trompes. A une époque où l’infertilité masculine progresse et où les causes d’affaiblissement des spermatozoïdes liées à la vie moderne se multiplient, l’enjeu est important. Source […]

Santé

Vaccinations : santé publique ou business ?

Chers amis de la Santé, Je vous envoie cette semaine ma tribune  proposée aux journaux Le Monde et Le Figaro il y a déjà une semaine. A ce jour, je n’ai reçu aucune nouvelle. Ne trouvez-vous pas cela étonnant, pour un sujet qui touche des millions de familles ? Auraient-ils peur de déplaire à la ministre Marisol Touraine ? Ou aux laboratoires pharmaceutiques qui paient des pages de publicité dans de nombreux médias ? Une chose est sure, personne ne peut vous censurer. Vous êtes plus de 550 000 à recevoir ma lettre chaque semaine. Ensemble, nous pouvons toucher des millions de personnes. Voici donc mon article. Suis-je « excessif » ? Politiquement ou médicalement « incorrect » ? Je serais heureux d’avoir votre sentiment : Vaccinations : santé publique ou business ? Enfin un vrai débat citoyen sur les vaccins ! La pétition signée par près de 800 000 personnes a réveillé les responsables politiques, les médecins, mais peu les fabricants qui attendent. Contrairement à ce qui a été diffusé, les pétitionnaires ne refusent pas la vaccination obligatoire selon la loi, contre […]

Société

Le ministère de la Culture veut faire la peau à votre clavier azerty

Le ministère de la Culture vient de charger un comité de réfléchir sur un nouveau clavier pour permettre d’écrire plus facilement en français, mais aussi dans les différentes langues présentes sur notre territoire. Metronews a interrogé des linguistes et un typographe pour savoir ce qu’ils pensaient de cette initiative. Si la norme de ce nouveau clavier est adoptée, elle ne sera pas contraignante pour les fabricants et distributeurs. Avec un clavier azerty, il serait quasiment impossible d’écrire en français correctement (??). C’est en tout cas la conclusion d’un rapport de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France, publié la semaine dernière sur le site du ministère de la Culture et de la Communication. Les auteurs préconisent la création d’un nouveau modèle de clavier pour remédier à ce problème. En cause, le fameux “e dans l’a” (de curriculum vitae, par exemple) et le “e dans l’o” (comme dans œuf). Et les caractères accentués en majuscule (À, É, etc.), ou bien les “c” cédille en capitale. Mais aussi les doubles chevrons, plus […]

Science

Greffe de tête : l’opération aurait réussi chez un singe

Des scientifiques chinois indiquent avoir réussi à greffer la tête d’un singe sur un autre. Soutenus par le Pr Canavero, il veulent maintenant tester la technique sur l’homme. La première transplantation de tête d’un singe sur un autre singe aurait été réussie ! Malgré l’opposition des associations de défense des animaux, l’opération a bel et bien été réalisée en Chine, après des premières greffes concluantes rélaisées chez la souris. La preuve que cette opération est prête pour être appliquée à l’humain, selon les auteurs de l’essai. Cette greffe de la tête d’un singe sur le corps d’un autre singe est l’oeuvre du Pr XiaoPing Ren, de l’Université médicale de Harbin (Chine), spécialiste jusqu’ici de la greffe de tête de souris… Une fois l’opération terminée, il avance que le singe aurait été maintenu en vie pendant 20 heures, et son cerveau préservé ! L’intervention a bien évidemment été réalisée sous la houlette du Pr Sergio Canavero, à l’origine de ce projet fortement décrié par une partie de la communauté médicale. Mais malgré les critiques, l’homme envisage toujours […]