Appareils dentaires « faits maison ». Attention danger ?

La Fédération française d’orthodontie tient à préciser que l’orthodontie n’est « ni un jeu ni une mode, mais une spécialité médicale qui doit être exercée par des praticiens qualifiés ».

Les nombreuses vidéos expliquant aux adolescents comment fabriquer eux-mêmes leurs appareils dentaires inquiète la Fédération française d’orthodontie.

 Les slogans sont alléchants : « Aligner soi-même ses dents », « une dentition parfaite sans frais de dentiste » ou « un sourire de rêve en quelques semaines ».

La Fédération française d’orthodontie est préoccupée par les nombreuses vidéos amateurs vantant les mérites d’un appareil dentaire fait maison. Une mode qui touche principalement les adolescents précise Pourquoi docteur. Les jeunes seraient ainsi de plus en plus nombreux à se passer d’un orthodontiste pour remédier à leurs imperfections dentaires et à préférer les tutoriels postés sur Youtube.

De nombreuses complications à la clé

La technique la plus répandue consiste à placer un élastique entre deux dents pour les rapprocher, précise Le Point. Si cette technique rudimentaire peut s’avérer gagnante, elle peut aussi tourner au drame. L’apprenti orthodontiste s’expose à des complications : infection de la gencive, déplacement des dents dans le mauvais sens ou même à un déchaussement, suite à la pénétration de l’élastique dans la gencive.

Si auparavant le phénomène semblait toucher uniquement les Etats-Unis et l’Asie, où les soins dentaires sont coûteux, faute de remboursements, le docteur Jean-Baptiste Kerbrat, médecin stomatologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris) et orthodontiste, explique avoir accueilli un jeune garçon de 12 ans qui avait perdu deux dents, victime d’une technique pratiquée dans une vidéo.

La Fédération française d’orthodontie tient à préciser que l’orthodontie n’est « ni un jeu ni une mode, mais une spécialité médicale qui doit être exercée par des praticiens qualifiés ».

Source : Ouest France (Décembre 2015)

[NDLR] L’article prend bien garde de ne pas aborder le sujet qui fâche : les coûts exorbitants voire scandaleux et souvent injustifiés des soins pratiqués par le confortable commerce de l’orthodontie par ailleurs peu remboursés par la sécurité sociale et les mutuelles… Ceci explique cela, mais ne changeons rien.