Astronomie : de mystérieux objets bloquent la lumière d’une étoile

Localisez la constellation du Cygne dans le ciel. Deneb, l’étoile principale, est l’astre le plus mystérieux de notre galaxie. Un phénomène mystérieux s’y déroule.

Deneb se trouve tellement loin, à 1 500 années-lumière, ce qui fait qu’elle est invisible à l’œil nu, rappelle le site 20minutes.fr. Elle est l’objet le plus intriguant de notre galaxie.

Quand Jupiter, qui est une planète géante, passe devant le Soleil, il bloque environ 1% de la lumière de notre étoile. Mais pour l’étoile Deneb, autrement dénommée KIC 8462852, un groupe d’objets non identifiés bloque jusqu’à 22 % de sa lumière, et ce, de manière aléatoire.

Tabetha Boyajian, qui est à la tête du groupe d’astronomes bénévoles, ne parle à aucun moment d’aliens dans son compte-rendu. Mais la chercheuse de l’Université d’Yale, aux Etats-Unis, écarte une à une les explications les plus probables.

Il ne s’agit pas d’une erreur de mesure du télescope Kepler, ni d’une planète géante, ni d’une petite étoile, ni d’un amas de poussière provoqué par une collision cosmique. L’hypothèse la plus en vue serait un amas de comètes dont la trajectoire serait modifiée par une étoile qui se trouve dans le voisinage.

Mais cette hypothèse n’est pas complètement satisfaisante. En effet, il faudrait un groupe immense pour bloquer jusqu’à 22 % de la luminosité d’une étoile. Tabetha Boyajian a consulté l’astronome Jason Wright, de l’université Penn State, toujours aux Etats-Unis, pour être fixée.

La piste extraterrestre devrait toujours être la dernière hypothèse, mais les données ressemblent à une chose qu’une civilisation alien pourrait construire“, confie Jason Wright. Le chercheur de planètes en dehors de notre galaxie développe la thèse d’une sphère partielle, ou d’un essaim de Dyson.

Mais, comme souvent en astronomie, il existe une hypothèse probable : il s’agirait d’un phénomène encore jamais observé. Quand les pulsars ont été détectés, certains ont également avancé, à tort, la piste extraterrestre.

L’idée est simple : si une civilisation est assez intelligente et avancée pour construire une telle structure, elle émet forcément des ondes radios qui peuvent être détectées. Mais malheureusement, si nous n’étions pas seuls dans l’Univers, la communication serait très lente avec nos voisins. En effet, il faudrait attendre trente siècles pour recevoir un écho !

Source : Linfo (Octobre 2015)