Actualité

Dans le coma pendant 12 ans, il fait une incroyable révélation à son réveil

Victime d’une méningite, cet homme est tombé dans le coma, cependant son entourage ne s’est pas rendu compte de ce qu’il avait subi pendant cette période.   L’histoire de Martin Pistorius est impressionnante. Celui qu’on surnomme désormais Ghost Boy en Afrique du Sud s’est réveillé d’un coma qui a duré 12 ans. Alors qu’il était un petit garçon plein de vie, il est subitement tombé malade après ce qui s’apparenterait à une méningite qui l’a conduit à un syndrome d’enfermement complet. Martin n’avait plus d’activité cérébrale  A l’âge de 12 ans, il tombe dans un état végétatif. Il perd alors la capacité de marcher et de parler. La terrible nouvelle tombe, plus aucune activité cérébrale n’est enregistrée et ce dernier se retrouve dans le coma. Ses parents décident alors d’installer leur fils à la maison afin de lui rendre la vie plus confortable en attendant sa mort. “J’ai commencé à me réveiller. J’étais conscient de tout“ Cependant Martin s’est battu et il explique qu’un jour il s’est réveillé et pouvait tout entendre et voir sans […]

Actualité

La biodynamie et l’anthroposophie

Qu’est-ce que l’anthroposophie ? Notre époque place chacun devant le défi de décider lui-même de la conduite de sa pensée et de ses actes, s’il ne veut pas se perdre dans le monde matériel. C’est en étant confronté à cela, qu’apparait souvent le besoin d’établir un lien conscient avec le spirituel. Rudolf Steiner a consacré toute sa vie au développement d’une méthode de connaissance devant permettre d’atteindre un monde spirituel, méthode s’apparentant à l’approche scientifique. L’anthroposophie — que l’on peut traduire par « conscience de sa propre humanité » — peut permettre à l’homme de donner une orientation autonome à sa spiritualité. Elle apporte aussi des impulsions dans tous les domaines de la culture. Ainsi, nombre de personnalités ont puisé en elle de nouvelles perspectives, tant pour leurs idées que pour leurs activités culturelles. Les réalisations, issues de l’anthroposophie, en pédagogie, médecine, agriculture et architecture ont été remarquées partout dans le monde, plus particulièrement depuis le dernier tiers du 20 siècle, qui, de plus en plus, a mis en avant l’élément spirituel. Les plus de […]

Actualité

Focus sur deux massages psy

On connait les massages thérapeutiques, qui nous permettent par exemple de mieux nous remettre d’une entorse, ou encore d’assouplir une cicatrice douloureuse. Mais il existe aussi des massages psy. Qu’est-ce que c’est ? Le simple fait de se sentir touché avec des mains aimantes, conscientes, a un effet bénéfique sur le plan psychologique. Mais les massages psy vont plus loin : à la lisière de la psychothérapie et du soin, ils visent la détente physique autant qu’une prise de conscience psychocorporelle. Quelle que soit leur étiquette (Sensitive Gestalt Massage, méthodes Camilli, Clématis, Rosen…), ils partagent tous ce constat : le corps est le réceptacle de nos émotions. Telle une pâte à modeler, il garde en lui les traces de nos pensées refoulées, de nos peurs, de nos souffrances. Par le toucher, ces massages vont aider à faire remonter ces émotions enfouies dans notre mémoire corporelle, pour mieux les accueillir et les dépasser. Ils vont ainsi aider à libérer la parole, au fil ou en fin de séance, selon la méthode choisie. Ils permettent aussi de reprendre […]

Actualité

Feu vert pour les premières greffes d’utérus au Royaume-Uni

L’autorisation médicale est donnée à un premier essai clinique prévu en 2016. Dix femmes pourront bénéficier d’une greffe, pour le moment impossible en France. Le Royaume-Uni a donné son accord à un essai clinique pour des transplantations d’utérus. Il s’agit d’une avancée médicale pleine d’espoir pour des milliers de femmes. Toutefois, le traitement s’annonce lourd et très encadré. L’utérus de milliers de femmes ne permet pas d’accueillir la vie. Les cas sont variables : certains syndromes, des anomalies, des hystérectomies, des ablations de l’utérus pour raisons médicales, notamment à cause d’un cancer. Plusieurs pays mènent des recherches. Elles ont abouti déjà en Suède, en 2014, mais dans un contexte différent. Une femme ayant subi une greffe d’utérus a pu donner naissance à un enfant, mais la donneuse était vivante, ce qui implique des réflexions éthiques et des contraintes médicales. Un long parcours très surveillé Les  chercheurs britanniques, associés à l’Imperial Collège, une université londonienne, auront recours à des donneuses en état de mort cérébrale. Les organes seront transplantés à des femmes sélectionnées à partir d’une série […]