Science

Trinh Xuan Thuan : “Science et spiritualité sont complémentaires”

Paris accueillait en 2002 une vingtaine de chercheurs prestigieux, dont cinq Prix Nobel, pour parler de la science et de la quête de sens. tf1.fr a interrogé l’un des participants à ce colloque : l’astrophysicien vietnamien Trinh Xuan Thuan. Longtemps, la science a été opposée à la religion. Surtout en France, où l’héritage de Descartes est solidement enraciné dans les esprits. C’est pourtant à Paris, au siège de l’Unesco, que se tiendra vendredi et samedi prochains un colloque baptisé “Science et quête de sens” (1). Y participeront une vingtaine de sommités scientifiques parmi lesquels cinq Prix Nobel. Pour comprendre leurs motivations, tf1.fr a interviewé l’astrophysicien vietnamien Trinh Xuan Thuan, professeur d’astronomie à l’université de Charlottesville (Virginie, Etats-Unis) et auteur de nombreux ouvrages (2), qui participera aux débats. tf1.fr : Vous avez déclaré dans une interview que “l’homme a un rôle à jouer en comprenant l’Univers et en lui donnant un sens”… Trinh Xuan Thuan : L’Univers a été réglé de façon extrêmement précise pour permettre l’émergence de la vie et de la conscience. Tout ce que vous […]

Santé

La réduction des pesticides dans les vignes contribue au retour des papillons…

Les vignobles de l’État de Washington ont pris l’initiative de réduire leur taux de pesticides dans les vignes en privilégiant la restauration de l’habitat naturel. Fait inattendu, cette démarche a permis la prolifération des papillons. Une aubaine pour les viticulteurs voulant réduire l’usage de pesticides, mais également pour les nombreux visiteurs qui arpentent les exploitations, entourés de milliers de papillons. Dans l’État de Washington, on produit du vin en grande quantité. La viticulture, qui représente une industrie agricole majeure dans cette région, a eu pour effet de réduire considérablement la faune et la flore de ces grands espaces. Dégradation du milieu naturel, développement de l’agriculture, utilisation de pesticides, autant d’activités qui fragilisent l’écosystème de la région. Pour preuve, la cinquantaine d’espèces de papillons qui peuplaient la région ont vu leur nombre décliner rapidement.  Les exploitants se tournent aujourd’hui vers une gestion durable des pesticides. Outre la réduction significative des pesticides, les viticulteurs se penchent également sur la restauration de l’habitat naturel en plantant des buissons ainsi que d’autres espèces végétales susceptibles d’attirer les bons insectes, ceux […]