Personnage

Dr William Coley – Cancer : le remède oublié.

Une stratégie originale de guérison du cancer mise en évidence au début du siècle a été purement et simplement… oubliée. Nous sommes en 1890 à New York. Il fait nuit. Le Dr William Coley se tourne et se retourne dans son lit. La veille, ce jeune chirurgien de 28 ans a, pour la première fois, vu mourir une de ses patientes. Cette patiente, Elizabeth Dashiell, est morte d’un cancer des os. Et le Dr Coley est submergé par un sentiment de culpabilité et d’impuissance. Au petit matin, il sort de chez lui. Mais au lieu de se rendre, comme d’habitude, au New York Cancer Hospital où il travaille, il décide de partir pour Yale. Yale est la grande université qui se trouve à deux heures de train au nord de la ville, dans l’état voisin du Connecticut. Yale était déjà, à l’époque, réputée mondialement pour sa faculté de médecine. La bibliothèque universitaire conserve des archives qui couvrent toutes les maladies connues à ce jour, décrivant précisément les cas de millions de malades. C’est dans ce gisement prodigieux que […]

Santé

Les bienfaits santé du sperme

Bonne nouvelle pour vous les hommes, les femmes auraient grand intérêt pour leur santé et pour leur bien-être à consommer du sperme sans modération. Antidépresseur, aliment minceur, aliment anti-âge, aliment anti-cancer… découvrez les vertus du sperme. Le sperme, un antidépresseur Les femmes ayant des rapports sexuels non protégés, donc en contact avec le sperme de leur partenaire sont 87% moins déprimées que les autres ! C’est ce que révèle une étude de l’université d’Albany aux États-Unis, qui conclue que « le sperme riche en substances antidépressives comme la mélatonine, la prolactine et la sérotonine est bon pour le moral des femmes, et favoriserait le bien-être mental et le sentiment d’affection une fois dans leur sang. Attention, ses vertus antidépressives ne sont donc actives que si le sperme est en contact oral ou vaginal avec les femmes. Le sperme ne fait pas grossir, il ferait même maigrir ! Le sperme est riche en protéines (une dose à peu près équivalente à celle contenue dans l’albumine d’un œuf), en sodium, en potassium, en magnésium, en sélénium et […]

Santé

Intestin irritable : limiter les FODMAPs est plus efficace que manger sans gluten

Une étude italienne montre qu’un régime pauvre en FODMAPs, des sucres qui fermentent dans l’intestin, permet de réduire les diarrhées et constipations liées au syndrome de l’intestin irritable. Les FODMAPs* sont des sucres (glucides et polyols), présents dans des aliments comme le seigle, le blé, les choux, les haricots, les produits laitiers (à cause du lactose), les pommes ou les poires… Ils sont mal digérés par l’intestin grêle et, lorsqu’ils passent dans le côlon, ils favorisent le développement de gaz et d’eau. Ceci pourrait expliquer les épisodes de diarrhée et de constipation dont se plaignent les patients souffrant du syndrome de l’intestin irritable. Une étude italienne, présentée lors de la Digestive disease week qui s’est tenue du 16 au 19 mai 2015 à Washington (USA), vient de montrer qu’un régime pauvre en FODMAPs convient mieux à ces personnes qu’une alimentation sans gluten. L’équipe de Daria Piacentino a comparé trois groupes : le premier adoptant un régime pauvre en FODMAPs et sans gluten, le deuxième pauvre en FODMAPs mais avec gluten, le troisième sans restriction. Les patients […]

Santé

Paracétamol. L’usage prolongé durant la grossesse est nocif pour le bébé

Une étude britannique révèle que la consommation régulière de paracétamol (Doliprane, Efferalgan, Dafalgan, Actifed, etc.) durant la grossesse pourrait réduire la production de testostérone chez l’enfant. Déjà pointée du doigt dans une précédente étude, la consommation chronique de paracétamol, notamment lors de la grossesse serait dangereuse pour l’enfant. C’est le constat dressé par une étude irlandaise, publiée mercredi dans la revue Science Translational Medicine. En effet, la prise prolongée de l’analgésique aurait des conséquences graves sur la production de testostérone chez le foetus mâle. Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs de l’université d’Édimbourg (Écosse) ont transplanté des greffons de tissu testiculaire sur des souris, auxquelles ils ont administré, tous les jours, une dose de paracétamol. Sept jours plus tard, les scientifiques ont noté une baisse de la production de testostérone de près de 45 %. Les auteurs de l’étude préconisent la plus grande vigilance Pour l’heure, les chercheurs n’ont pas réussi à établir de lien entre la baisse du niveau de testostérone et la consommation de paracétamol. Ceux-ci ont tenu à préciser que face à cette découverte, d’autres recherches […]

Santé

Doliprane, Efferalgan, Actifed : le paracétamol modifie-t-il nos émotions ?

PARACÉTAMOL – Ce médicament incontournable, soupçonné d’être néfaste à forte dose, pourrait aussi altérer nos émotions, d’après des chercheurs américains. En 2013, une étude réalisée par des psychiatres canadiens avait déjà démontré des résultats similaires. Le paracétamol est de loin le médicament le plus vendu dans le monde : en France, plus de 500 millions de boîtes (Doliprane, Efferalgan, Dafalgan, Actifed, etc.) ont été écoulés rien que l’an dernier. Une équipe de chercheurs de l’université de l’Ohio s’est penchée sur les effets secondaires de cet antalgique dans une étude que vient de publier la revue Psychological Science. En 2013, une étude réalisée par des psychiatres canadiens avait déjà démontré des résultats similaires. Les scientifiques avaient demandé cette fois à des cobayes sous paracétamol de rédiger un texte au sujet de leur propre mort. Les participants ayant pris du paracétamol semblaient moins atteints par les émotions que les autres. Les chercheurs de l’université de l’Ohio ont donc voulu poursuivre leur investigation. ► La méthodologie : noter ses sentiments Les scientifiques ont recruté 82 cobayes, qu’ils ont divisé en […]

Santé

Dépakine durant la grossesse : nouveau scandale ?

MÉDICAMENT – Une mère de famille, dont les deux enfants souffrent de malformations, a porté plainte pour “non-signalement d’effets indésirables”. En cause ? La prise d’un médicament pour traiter l’épilepsie pendant sa grossesse, le Dépakine. A l’heure actuelle, 135.000 femmes en âge de procréer sont sous Dépakine. Un nouveau scandale nommé Dépakine ? Une famille normande vient de déposer une première plainte contre X visant le laboratoire Sanofi pour “non signalement d’effets indésirables”, suite à la prise d’un anti épileptique pendant la grossesse de la mère. Salomé et Nathan, les deux enfants, souffrent aujourd’hui de malformations graves. La jeune fille, aujourd’hui âgée de 16 ans, présente un spina bifida. Autrement dit, un défaut de fermeture du système nerveux au niveau de la colonne vertébrale. Nathan, son petit frère de 13 ans, est le plus atteint. Il souffre lui de malformation de la verge, de troubles du spectre autistique et de l’attention, des troubles du langage et de la motricité fine l’empêchant d’écrire à la main. Les deux enfants souffrent de malformations graves Marine Martin, leur mère, est […]