Le mal être n’est pas une fatalité !

Le mal-être n’est pas une fatalité, il est savamment organisé depuis l’école jusqu’au tombeau.

Ses conséquences dramatiques comme le suicide peuvent être évitées et des solutions trouvées pour tout problème : il est pour cela necessaire de “trier le bon grain de l’ivraie” (se réinformer), reprendre contact avec son véritable moi pour redécouvrir sa place dans la création : non, nous ne sommes pas une simple mécanique physico-chimique dotée “d’émotions”. Non notre mémoire n’est pas uniquement logée dans notre cerveau, non nous ne possédons pas que que cinq sens, non, religion et spiritualité sont deux “choses” différentes, etc. Notre vision du monde et de nous même est tronquée, cela fait partie du “jeu” de nos “maitres” et d’un système avilisant. Il est donc bien “normal” aujourd’hui de se sentir isolé(e), sans avenir, sans volonté, déçu, perdu(e), seul(e). La religion semble être un refuge, une canne, mais n’efface ni nos interrogations sur la Vie et l’après-vie, ni nous protège des atteintes technologiques, nutritionnels et bien sûr spirituelles dont nous faisons chaque jour l’objet.

En regroupant et vérifiant diverses informations importantes noyées dans la masse médiatique, il est possible de mettre en évidence les nombreuses manipulations psychologiques et atteintes physiques (Santé) dont nous sommes victimes, le plus souvent à notre insu. Dans ce modèle machiavélique, les manipulateurs sont eux mêmes manipulés, le plus souvent à leur insue !

Muse-Drones

De nos jours, l’être humain est uniquement envisagé comme objet de profit : l’alteration de son éducation, de son alimentation, de son environnement et le formatage de sa pensée précipitent obligatoirement celui-ci vers l’âbime. Bien évidement les maladies qui en découlent, outre le fait de corrompre gènes et esprit, participent jusqu’à sa mort au bonheur de quelques groupes d’individus toujours plus avides de pouvoirs supplémentaires.

La cause du mal-être peut être traitée par une thérapie personnalisée totalement naturelle, prioritairement basée sur la ré-information, prenant véritablement en compte les interractions des trois domaines majeurs régissant notre réalité terrestre :

Le domaine des Lois spirituelles* ♦ La double réalité humaine  (physique et spirituelle)
♦ Règles du Karma (Période entre deux vie et réincarnation)
♦ L’organisation du monde spirituelle et son influence dans notre quotidien
Le domaine de l’Harmonie intérieure
(L’Être, le comportement)
♦ Messages émis par le corps physique (effets) et ses arrières plans spirituels (causes),
♦ L’équilibre énergétique subtil,
♦ L’alimentation,
♦ La mobilité globale.
Le domaine de l’Harmonie extérieure
(Le Lieu, l’environnement)
♦ La géobiologie du lieu de vie ou du lieu professionnel
♦ Phénomènes d’envoûtements et hantises, mémoire des murs ou des objets.

Le mal-être conduit à l’isolement. La violence qu’il génère s’avère aujourd’hui supérieure à nos capacités de régulation intérieure.

Sans intervention extérieure, le désarroi légitime de la victime, souvent exprimé par la violence (verbale, mutilations, coups…) ou le renoncement (alcool, drogue, déviation sexuelle, refus alimentaire, refus d’hygiène, psychotropes…) entraîne celle-ci dans une lutte incessante contre elle-même menant le plus souvent au suicide.

En quelques séances, il est possible pour un thérapeute harmoniste averti d’analyser et de déterminer l’état physico-spirituel du patient. Quelques séances supplémentaires (sans présence obligée du thérapeute) permettent de le dégager et le protéger de toutes disharmonies non karmiques, puis de mettre à jour les clefs nécessaires à son cheminement. Le patient demeure le principal acteur de sa réussite, il est associé à chaque étape afin qu’il puisse lui-même acquérir autonomie et harmonie intérieure.

L’énergie dépensée pour le paraître dans un monde extérieur souvent jugé artificiel souvent hostile, précipite malheureusement la victime à refouler toute pensée positive ou toute idée d’amélioration de son état, se jugeant non concernée, voire incapable d’en assimiler les bienfaits. La raison personnelle, érigée comme bouclier protecteur face aux curieux, s’avère rapidement difficile à soutenir…


Des forces négatives à l’œuvre dans la création

– « L’Homme-instrument » est aujourd’hui envisagé comme un unique complexe physico-chimique : une mécanique sans âme née du hasard…

– Culture de l’ego, culture et dislocation du corps, dévalorisation, asexualisation

– Ordre moral, anilisme du jugement personnel et censure de l’esprit, propagandes médiatiques et lobbyistes quotidiennes, promotion de la pensée unique, démissions politiques,

– Culture de la peur et des passions, normalisation, consommation, aseptisation, luttes d’intérêts, victimisation, anticléricalisme…


SOS-Harmonie contre offensive au Mal-être

– Se relocaliser dans une Création aux contours maîtrisés,

– Savoir distinguer les causes des effets et leurs arrières plan spirituels,

– Se protéger des actions négatives organisées par les lobbys agro-alimentaires, les laboratoires pharmaceutiques visant à la destruction de l’être ou à son asservissement (influence des  entités maléfiques dans la Création),

– Protéger la triple réalité de l’âme (sensation, entendement, conscience), compréhension et acceptation de soi,

– Retrouver confiance en soi et en la Création, compréhension et acception de soi, enthousiasme.

 

(*) Par opposition aux Lois physico-chimiques de nature matérielles. Hors contexte religieux, par ailleurs totalement respecté dans nos démarches.