Actualité

Antiride : le Botox pourrait atteindre le cerveau et la moelle épinière

Utilisé pour effacer les signes du temps, le Botox pourrait atteindre le système nerveux central, selon une étude publiée dans le “Journal of Neuroscience”. Non alarmiste$, les chercheurs restent toutefois prudents sur les résultats de leur découverte.   Cette nouvelle pourrait en inquiéter plus d’une. Utilisé pour atténuer les rides du visage, le Botox se déplacerait par les nerfs, jusque dans le cerveau et la moelle épinière des patients, une fois injecté dans le corps, selon une étude publiée dans le Journal of Neuroscience. Pour parvenir à cette conclusion, une équipe de chercheurs australiens, français et britanniques ont suivi, grâce à une technique de microscopie électronique de pointe, le trajet de la toxine dans l’organisme. Malgré tout, les scientifiques ne se veulent pas alarmants mais restent prudents quant aux résultats de leur découverte. “Cette découverte est inquiétante, compte tenu de l’extrême puissance de cette neurotoxine“, a déclaré Frédéric Meunier, coauteur de l’étude. Jusqu’ici “aucun effet indésirable du Botox sur le système nerveux central n’a été rapporté. Ce qui suggère que ce produit est sûr”, a-t-il ajouté […]