Actualité

Suicides et conduites auto-agressives en prison

 Pour une sociologie du mal-être carcéral Comme le signe de la mauvaise conscience républicaine, la question du suicide en prison revient régulièrement sur le devant de la scène médiatique et politique, soulevant sur son passage des questions trop souvent laissées à un traitement journalistique ou statistique. Les associations venant  en aide aux détenus et les observatoires des conditions de détention ne manquent pas de revenir régulièrement sur le nombre de ces « morts volontaires » qui témoignerait tout à la fois de l’état dégradé des prisons, de régimes de détention trop autoritaires, de l’inadaptation de la peine carcérale à certains condamnés, de la difficulté à maintenir des liens familiaux et amicaux durant la peine. Le suicide en prison est épisodiquement convoqué à sortir de la case des faits divers pour venir jouer les troubles fêtes sur le terrain politique où tour à tour les soignants, les magistrats, l’administration pénitentiaire sont mis au banc des accusés… quand on ne convoque pas l’état de santé mentale des détenus. Si les détenus se suicident ce serait parce qu’ils sont plus […]

Personnage

Rudolph Steiner, fondateur de l’anthroposophie

Les idées réformatrices de Rudolph Steiner (1861-1925) ont aujourd’hui, dans de nombreux domaines, éducation, médecine, agriculture et arts plastiques, notamment, un impact pratique tout à fait extraordinaire. Sur le plan théorique, en revanche, ses écrits n’ont suscité, de la part des milieux scientifiques et philosophiques, que peu d’intérêt et encore moins remporté l’adhésion. Cela étant, sa pensée soulève des controverses passionnées parmi ceux qui la connaissent. Alors que ses partisans y adhèrent sans réserve, les chercheurs universitaires en font un sujet de polémique et la critiquent en bloc. Il n’y a pas de juste milieu dans l’appréciation des idées de Steiner. Cela tient tout d’abord à la diversité et à l’hétérogénéité et à l’importance de son oeuvre littéraire et rhétorique, ainsi qu’à l’impossibilité de l’appréhender dans son intégralité ; son style, souvent étrange et ésotérique, constitue un obstacle quasi insurmontable pour l’analyse scientifique et philosophique. En outre, il n’existe à ce jour aucune biographie critique de Steiner, celles que l’on trouve s’apparentant plus ou moins à l’hagiographie2 : pour ne pas nuire à son prestige, elles passent sous silence les nombreuses influences intellectuelles qui l’ont […]