Actualité

Vortex cosmique électro-magnétique, une dépression centrale expliquerait la gravité

Rotation et vortex, source et unité des forces de la nature.  Rotation sphérique et double rotation Il y a une convergence entre Jean-Claude Villame, Edouard Bernal, Thierry De Mees sur l’existence d’un vortex cosmique électromagnétique et sur une dépression au centre de ce vortex qui explique la gravité. Gheorghe Neagu a des conceptions semblables. J’ai déjà fait un essai de synthèse à ce sujet sur mon site au chapitre “Interférences”. Bien que des interrogations subsistent, je n’ai à ce jour pas de modifications ou précisions essentielles à ajouter. J’essaie ici de mettre en évidence les distinctions à faire qui rendent possible une convergence entre les différentes théories. Mais d’abord une remarque à propos des ondes. Ondes associées, ondes stationnaires et ondes électromagnétiques. Il faut faire une distinction entre ondes de matière, les ondes associées aux particules postulées par L. de Broglie, et les ondes électromagnétiques ou raies spectrales de Compton qui n’apparaissent qu’au mouvement, aux perturbations de l’équilibre des fréquences de base accompagnées d’échanges d’énergie. Les ondes électromagnétiques sont des interférences d’ondes de matière. Les […]

Parascience

Des ondes scalaires naturelles au générateur de champ scalaire du Pr K. Meyl

Soigner avec des ondes scalaires, une approche qui remonte à Nicola Tesla… 1 – Définition d’une onde scalaire C’est une onde de nature longitudinale, qu’elle soit mécanique (sons) ou bien électrique, magnétique, ou encore mentale (champ de torsion de la conscience) qui se propage à vitesse variable, en vortex, alors que les ondes classiquement connues, de type électromagnétique comme la lumière visible ou les ondes radio, sont de nature transversale, et progressent à vitesse fixe (= C vitesse lumière) en sinusoïdes. 2 – Importance des ondes scalaires Les mouvements de l’eau et de l’air dans l’environnement, puis ceux des liquides corporels (sang, lymphe) se font en permanence sous la forme de vortex. Il en est de même pour les ondes ! Les ondes scalaires sont les plus abondantes dans l’univers et sur la terre, mais invisibles, elles se laissent difficilement mesurer ! Nikola Tesla, au début du XXè siècle, a démontré l’existence de ce rayonnement, qui passe les cages de Faraday et qui progresse parfois plus vite que la lumière ! Le Pr allemand Konstantin Meyl a suggéré […]