Mal-Être

Le mal être n’est pas une fatalité !

Le mal-être n’est pas une fatalité, il est savamment organisé depuis l’école jusqu’au tombeau. Ses conséquences dramatiques comme le suicide peuvent être évitées et des solutions trouvées pour tout problème : il est pour cela necessaire de “trier le bon grain de l’ivraie” (se réinformer), reprendre contact avec son véritable moi pour redécouvrir sa place dans la création : non, nous ne sommes pas une simple mécanique physico-chimique dotée “d’émotions”. Non notre mémoire n’est pas uniquement logée dans notre cerveau, non nous ne possédons pas que que cinq sens, non, religion et spiritualité sont deux “choses” différentes, etc. Notre vision du monde et de nous même est tronquée, cela fait partie du “jeu” de nos “maitres” et d’un système avilisant. Il est donc bien “normal” aujourd’hui de se sentir isolé(e), sans avenir, sans volonté, déçu, perdu(e), seul(e). La religion semble être un refuge, une canne, mais n’efface ni nos interrogations sur la Vie et l’après-vie, ni nous protège des atteintes technologiques, nutritionnels et bien sûr spirituelles dont nous faisons chaque jour l’objet. En regroupant et vérifiant diverses […]

Personnage

Raymond Réant, parapsychologue français

Parapsychologue français, médium et thaumaturge, Raymond Réant est né le 23 octobre 1928 à Liévin (Pas-de-Calais). Il découvre ses facultés médiumniques vers l’âge de six ans après avoir assisté, sur sa demande, à l’apparition de Jésus-Christ dans la pièce dans laquelle il se trouvait. Raymond Réant est issu d’une famille dont certains membres ont développé des facultés psi. La sœur de son grand-père maternel, Jeunie, avait des dons d’influence à distance. Sa grand-mère maternelle, qui était médium, a guidé ses premiers pas dans le paranormal. C’est à son contact que Raymond Réant s’initie à la divination. Le soir de ses 36 ans il a est victime d’une NDE, semble t-il causée par une période de surmenage aigu. Située à la frontière de la science et de la spiritualité, la parapsychologie trouve son champ d’application dans des domaines très divers. La science officielle ne pouvant à elle seule en percer les mystères, la meilleure méthode pour comprendre les phénomènes dits paranormaux est de cultiver les facultés psychiques que nous possédons de façon innée par des exercices […]